Les Dupont et Dupond de l’information sur le Web

La filiale française de Google vient d’être condamné par le tribunal de Commerce de Paris à verser 500000 euros de dommages et intérêts à l’entreprise française Bottin Cartographes pour abus de position dominante. Google est également condamné à 15000 euros d’amende. Le tribunal a considéré que l’application Google Maps faussait les règles de la concurrence, en offrant gratuitement aux entreprises le même service que l’entreprise française.

L’information dans les médias français

Cette information a été diffusée initialement par l’AFP. En France, c’est le journal Les Echos qui a publié l’information, en premier, à 14 h 35 le 1er février. L’information est brute de décoffrage, sans aucun commentaire, sans aucune valeur ajoutée. A 14 h 59, l’information échoue ensuite dans les colonnes du portail LeMonde.fr. On y apprend que Google vient de faire appel et que le tribunal a également ordonné la publication du jugement dans les quotidiens Wall Street Journal, Herald Tribune, Le Monde, Le Figaro, La Tribune et Les Echos.Puis, c’est au tour de Libération à 15 h 08 de reprendre l’information, dans des termes très proches de ceux du portail LeMonde.fr. Les trois journaux titrent leur brève de la même façon : « Google Maps condamné en France pour abus de position dominante« . L’information publiée initialement par l’AFP semble bien plus riche que celle publiée sur les portails en ligne de la presse française.

Et puis, dans la blogosphère…

C’est ensuite au tour des blogueurs de s’emparer de l’information.

Dans la longue liste des blogs que je suis, c’est Olivier Andrieu qui a dégainé le premier dès le mercredi, à 16 h 58. Il ne se donnera même pas la peine de citer sa source.  Un commentaire !  Olivier Duffez de Webrankinfo, le 2 février à 8 h 59, publiera l’information sans lui-aussi citer la source de l’information dans son article. Le titre est très proche de ceux de la presse écrite française. L’article n’apporte aucune valeur ajoutée. Seul intérêt très relatif : 10 commentaires jonchent le bas de l’article. Chris Heddé publie l’information dans MoteurZine à 10 h 01 : « Google condamné pour sa gratuité ». 3 commentaires tout de même pour un billet de 249 signes. Lui prend le soin de citer sa source : il s’agit du journal Libération.

Pour les journées du 1/2/2012 et du 2/2/2012, l’index Google remonte respectivement 48000 et 13000 résultats sur l’information ! Nous brassons de l’air.

Lisez Legalis.net !

Si vous voulez avoir un éclairage complet sur cette affaire, prenez alors le soin de lire le site Legalis, qui a publié en ce vendredi l’information ainsi que le jugement. Là au moins, vous apprendrez quelque chose.

NB   Tous les liens dans l’article sont en nofollow, à l’exception de ceux de l’AFP et de Legalis.

Juridique  /