Google : le propriétaire, c’est le vol… de vos données personnelles !

La justice américaine vient d’envoyer un message sans équivoque à ceux qui croyaient que leurs données stockées dans le cloud Microsoft et Google ne pouvaient pas se retrouver dans les mains de la NSA et du FBI.

Google, contraint de fournir vos données par la loi américaine

SCA

Le juge Laurel Beeler vient de contraindre Google à fournir aux autorités fédérales les données de plusieurs comptes Gmail., en se référant à loi SCA (Stored Communications Act), votée sous Ronald Reagan. Cette décision vient contredire celle de la justice américaine qui s’est dite opposée au transfert des données stockées par Microsoft hors des États-Unis. Ces deux jugements contradictoires devront amener sans doute les Républicains à statuer très prochainement, en faveur du pillage des données stockées en dehors des États-Unis dès lors qu’elles sont stockées par des sociétés de droit américain ou de leurs filiales !

FISA et Patriot Act

Pour rappel, les Américains ont d’ores et déjà la possibilité, avec l’amendement de 2008 à la loi FISA de surveiller les communications électroniques des étrangers à l’étranger. Quant au Patriot Act, ils autorisent les services de sécurité américains à accéder aux données informatiques détenues par les particuliers et les entreprises américaines, sans autorisation et information préalable des utilisateurs.

Juridique  / FISA Patriot Act