Des licences Windows de 5 à 15 euros : l’imbécile y croit !

Il faut être particulièrement ignorant en informatique pour croire que vous pouvez disposer légalement d’une licence Windows OEM pour 5 à 15 euros. Vous ne trouverez aucune licence à moins de 90 euros. Quant à la licence OEM, elle est attachée à un matériel, un PC de bureau, un ordinateur portable. Autrement dit, récupérer un numéro de série sur une machine pour le mettre sur une autre est une pratique parfaitement illégale.

Des licences Windows de 5 à 15 euros : seuls des imbéciles peuvent y croire !

Pour rappel, une licence est un droit d’utilisation d’un système d’exploitation ou d’un logiciel. En aucun cas, vous n’en êtes propriétaire. Je ne comprends pas que des ahuris patentés – incompétents en informatique – exposent pénalement des organisations amenées à mettre en vente des ordinateurs d’occasion. Je comprends encore moins que les responsables de ces organisations ferment les yeux sur de tels agissements. La politique de l’autruche ne les dédouanera pas de leurs responsabilités. Violer un contrat de licence est assimilé à une contrefaçon, au regard du droit de la propriété intellectuelle. Les amendes et peines encourues peuvent s’avérer extrêmement lourdes.

Qu’un particulier achetant un ordinateur d’occasion prenne sur lui l’installation pirate d’un système Windows relève de sa responsabilité exclusive ! Et, il est peu probable que la machine du haut de son processeur Core 2 Duo avec 4 Go de RAM supporte une mise à jour vers Windows 10. L’ordinateur, après sa mise à jour, considéré bien trop lent, sera mis immédiatement au rebus. La seule solution est d’équiper ces machines de systèmes Linux, dont la convivialité des interfaces n’a rien à envier avec le monde Windows. Je pense notamment à plusieurs distributions emblématiques telles que :

Juridique  / Licences