Pourquoi la blogosphère n’en finit pas de mourir ?

L’arrêt de nombreux blogs dans la période récente, la diminution du trafic visible à la faiblesse des commentaires posent question au moment où certains continuent de nous annoncer la mort du blog !

Quelques chiffres

Selon Danièle Gazzi, dans un rapport remis au Président de la République française, la France comptait, en septembre 2008, 2.5 millions de blogs actifs sur un total de 9 millions. C’est aujourd’hui le seul chiffre officiel dont nous disposons. La réalité est que nous n’en savons rien ! Le Journal du Net avance, de son côté, le chiffre de 15 à 20 millions de blogs. Combien d’entre eux sont réputés actifs ? Sur quels critères ?

Diffusion

En France, la presse est avant tout un média d’opinion, du commentaire et de la reproduction… des dépêches de l’AFP et des agences de presse. Les enquêtes coûtent cher à des organes de presse en grande difficulté. De ce fait, l’essentiel des blogs qui composent le top 100 des classements Wikio sont amenés à commenter le commentaire qui, à son tour, est commenté par des commentateurs ! Les petits malins qui agrègent le contenu des médias étrangers nous donnent l’illusion passagère de concourir à notre information.

La spécificité de la blogosphère est de recycler ce qu’elle produit en continu : rien ne se perd… rien ne se crée ! Hier, nous apprenions que Brice Hortefeux avait été condamné pour injure raciale. Le 1er blog du classement Wikio des blogs politiques, Partageons mon avis, en réalisant un billet sur ce sujet, n’oublie pas de faire un backlink vers le blog de son « ami » Rimbus. Le blog Rimbus est 14e au classement Wikio et les deux blogueurs sont sur des sensibilités politiques assez proches. Amusant de constater que 2 des 4 commentateurs du billet publié sur le blog Partageons mon avis sont des blogueurs. Entre nous, quelle peut-être la valeur ajoutée d’une telle « information » ?

Propulsion

L’émergence des réseaux sociaux, de Twitter et de Facebook notamment, a considérablement changé la donne. Sur la recherche « Brice hortefeux condamné » dans Google, vous vous apercevrez qu’aucun blog n’apparaît dans la première page. Les médias institutionnels écrasent les blogueurs en termes de visibilité.

A la lecture des nombreux tweets qui ont été produits sur ce sujet, la majorité des liens réalisés dans Twitter par les « propulseurs » – selon l’expression de Thierry Crouzet – pointent vers des sites « institutionnels ». Twitter contribue ainsi au déclassement des blogs dans l’index des moteurs et à une chute d’audience en faveur des sites internet de la presse écrite. Le même raisonnement vaut d’ailleurs pour Facebook !

Substitution

A la manière de ces villes fermées qui fleurissent un peu partout dans les pays développés, de nombreux internautes ont fait le choix de publier exclusivement leurs contenus dans Facebook. L’avantage de Facebook est de ne disposer d’aucun outil de mesure de votre audience. Or, en dehors des pages publiques de plus en plus nombreuses et de plus en plus visibles dans les index des moteurs, les spiders sont dans l’incapacité de référencer les contenus privés. Le contenu produit n’est accessible qu’à la condition que vous soyez accepté-e selon le bon vouloir de celui qui produit l’information ! Facebook constitue une rupture dans le flux.

Pratiques

Dans ce contexte d’émergence de Twitter et de Facebook, les pratiques des blogueurs sont très largement en cause. Plutôt que de travailler sur leur visibilité dans les moteurs et sur leur audience, ils raisonnent hélas en termes de classements qui sont à Internet ce que le cimetière est à l’éléphant. Plus simple à comprendre et à faire même si leur aspect mortifère n’aura échappé à personne ! On pourrait aussi évoquer la qualité de ce que produisent les blogs. Pour l’heure, la plupart d’entre eux ne se contentent que de reproduire ! Normal dans ces conditions que nous nous désintéressions de ce qu’ils produisent.

Blogosphère  / Blogosphère Réseau social Réseaux sociaux Wikio 

Commentaires

[…] This post was mentioned on Twitter by Denis Szalkowski, Albert SCHELCHER. Albert SCHELCHER said: Pourquoi la blogosphère n’en finit pas de mourir ?: A l'heure de l'émergence des réseaux sociaux… http://bit.ly/bd7j4o RT @bloginfo […]

C’est celui qui dit qui y est.

Sinon, Facebook n’est jamais qu’une grande machine à produire du vide, puisqu’elle se contente de monétiser ce que nous autres abrutis n’ayant pas intégré le concept du no free lunch ( http://techtrends.eu/files/Nofreelunch.pdf ) lui fournissons gratos.

Votre point de vue, aussi naïf que manichéen, révèle de dramatiques lacunes dans votre travail de recueil d’information, et une consternante pauvreté dans l’analyse. Vous confondez blog et support d’info, vous parlez de visibilité mais n’êtes pas capable de définir le mot « contenu » et votre amalgame fantaisiste entre presse et blogs est regrettable.

Par ailleurs, le raccourci effectué entre nombre de commentaires et volume du trafic prouve une chose : vous ne savez visiblement pas de quoi vous parlez.

@Gaëlle-Marie

Je ne vois pas bien en quoi mon point de vue est naïf et manichéen. Je n’ai par ailleurs fait aucun amalgame entre la presse (source d’informations) et les blogs J’explique en quoi le phénomène du classement me semble être le tombeau d’une blogosphère qui n’en finit plus de se regarder le nombril dans un contexte où les réseaux sociaux agissent en véritable « trou du flux ». ;+)

Que vous le vouliez ou non, sur la blogosphère, il y a un lien entre commentaires et trafic, le commentateur concourant lui-même au trafic ! J’édite trois blogs. Je sais, à peu près de quoi je parle.

-> http://www.voie-militante.com/?s=blogosph%C3%A8re

Je reste très critique sur mes pratiques au même titre que je le suis sur celles des autres. Et vous avez le droit de ne pas être d’accord avec ce que j’écris.

Au moins, en publiant cet article vous savez que vous allez vous attirer des commentaires de blogueurs, certains vont vous linker, et au final ces blogueurs sans intérêt vont largement contribuer à votre visibilité sur la toile.
Et ce, d’autant plus qu’ils seront critiques a ce que vous écrivez.

De plus, vous manquez de chance vous avez publié sur le site de votre cabinet.

Une aubaine non? ou tout simplement comme je le pense vous saviez que vous feriez réagir et qu’ ainsi vous attireriez les spots sur votre site, bravo, vous avez réussi ;-)

Remerciez maintenant ces blogueurs comme PMA qui mine de rien vont largement contribuer a augmenter la fréquentation de votre site et donc la notoriété (positive ou négative peu importe) de votre affaire.

@Le_BDD

La réflexion que j’ai tenue, je l’ai faite dans un cadre strictement professionnel. J’ai mis en place des blogs pour pousser l’actualité de mes clients sur Internet et la baisse de fréquentation de leurs blogs m’interrogent quelque peu. J’ai cherché des explications. De nombreux copains blogueurs ne produisent plus. J’entends leur lassitude. Je vois aussi ce qu’ils écrivent et, honnêtement, je ne trouve pas toujours leurs contenus extraordinaires. Ils en viennent à buzzer le buzz. Cette série de billets que j’ai entamée sur blogosphère, les médias, le référencement sont au cœur de mon métier. Il est normal que je m’exprime sur ces sujets. et je l’ai fait sans arrière pensée, sans manipulation. Je pense qu’il y a beaucoup d’éléments à « prendre » pour celui qui a compris ce que j’ai écrit. Maintenant, je n’ai pas la prétention de dire LA vérité. C’est ma vérité. J’espère qu’elle soit un bout de LA vérité.

A la lecture des commentaires de Nicolas sur son blog, je crois que mon statut d’abruti et de crétin aura changé au bout du compte. ;+) Je trouve dommageable qu’on en vienne là pour discuter de sujets qui sont aussi importants. Nicolas s’est senti agressé à tort et sa réaction m’interroge sur la nature du rapport des blogueurs à leur blog.

La nétiquette n’est qu’un lointain souvenir, semble-t-il !

Tout dépends de quel type de blog on parle, il est sûr que les blogs relatant de l’information générale dont parle les médias vont sûrement voir leur consultation chuter.

Maintenant les blogs sur des sujets techniques ( ce sont pour moi les plus intéressants) ont encore de beaux jours devant eux leurs sujets se trouvant soit sur les blogs, soit les forums … où les livres car même les sites institutionnels dans les domaines techniques parlent rarement de vraie technique comme par exemple ZDnet pour l’informatique qui parlent plus de stratégie et tendance technique .

Les blogs de personnes faisant des métiers peu connus n’ont aucun souci.

Les blogs dont vous parlez ne sont que gazette traitant des mêmes sujets que les médias institutionnels …. normal que cela décline.

Un blog au départ n’a pas forcément vocation à être un journal , c’est juste une façon rapide de présenter ses idées et n’a pas l’obligation d’être mis à jour régulièrement.

Et pour le référencement tout dépends de votre hébergeur de blog, et tout le monde n’a pas forcément les compétences pour en faire un.

Quand à facebook je le compare au blogs personnels donc à part le côté réseau social , c’est la même visibilité.

Au passage quand je tape ‘ipad test’ dans google le premier lien est ‘www.ubergizmo.com’ ( je ne parle pas des liens commerciaux bien sûr … ) que l’on peut apparenter aux blogs ….

Ah oui et les blogs dont je parle font de la création souvent

Tiens, vous supposez que nous sommes des recycleurs de dépèches AFP. Si je commente la condamnation d’hortefeux, c’est pour dire que je la trouve scandaleuse, ce qui n’a rien à voir avec l’opinion générale, et Nicolas me signifie juste qu’il est d’accord avec moi.

Vous pouvez trouver débile de donner son opinion sur un blog, mais dans ce cas vous faites la même chose. Je ne vois pas bien où vous voulez en venir. Que mon blog soit plus ou moins lu n’a pas vraiment d’importance, c’est un hobby non rémunéré.

@rimbus

Des recycleurs indirects de dépêches AFP, oui en renforçant les positions des journaux « institutionnalisés » ! Je ferai un prochain article s’appuyant sur des éléments nouveaux que je viens de découvrir. et pour dire simple, on est vraiment mal barré !

Quant au fait de dire que je recycle des dépêches AFP, alors, entre nous, vous avez même le droit de vous tromper et de raconter ce que vous voulez.

Denis, j’ai dit que vous donnez votre opinion, comme moi, pas que vous recyclez les dépêches AFP. Que vous ne lisiez pas mon blog tout en le citant en exemple, ce n’est pas grave. Mais lisez au moins correctement les commentaires du votre ;-)

[…] Pourquoi la blogosphère n’en finit pas de mourir ! […]

[…] le débat dans la blogosphère sur la mort des blogs auquel j’ai pu d’ailleurs pu participer de façon parfois polémique pose la question […]

[…] mort du blog politique. Je m’étais déjà exprimé sur cette question il y a près deux ans, faisant le constat que la blogosphère n’en finissait pas de mourir.Qu’est-ce qu’un blog politique ?Étonnant article en vérité que celui de Martin […]

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)