Le commentaire de lolo@lolo.lolo

Le commentaire de lolo@lolo.loloJe ne publierai plus aucun commentaire sur ce blog d’une personne que mes lecteurs ne peuvent pas identifier publiquement.

Un certain lolo@lolo.lolo (Laurent pour les intimes) m’a produit un commentaire peu amène, comme il a toujours su le faire sur Twitter, au sujet d’un article sur le pseudonymat. Son adresse Ip m’a assez rapidement permis de savoir en fait qui il était. Mais je ne peux pas la publier ! Il est d’ailleurs toujours assez drôle d’entendre braire un internaute au nom de sa liberté, tout en ne prenant pas soin de naviguer derrière un proxy public ou à partir d’un VPN ou du réseau Tor.

Entre francs et franches camarades

Alors, vois-tu, mon petit lolo, si tu veux que ton commentaire soit publié, je te prierai à l’avenir de prendre soin d’indiquer ton pseudo permettant de t’identifier ou plus simplement d’indiquer ta véritable identité.

Sur le fond, sache que, tes conseils, je n’en ai que faire. Tu aurais mieux fait de nous foutre la paix plutôt que de passer ton temps à donner des leçons de bienpensance à tous ceux qui pensaient différemment de toi ! Je suis heureux que tu te sois condamné toi-même au silence et à nous foutre la paix. Et je te remercie par avance de ne plus m’importuner par tes mails ou tes commentaires. J’espère avoir été très clair.

Blogosphère  / Vogelsong 

Commentaires

Hello,

Mini coquille: « permettant de d’identifier ».
Pour le reste, il me semble qu’il faut malgré tout distinguer la pratique de l’usage du pseudo (et le mien me fait me retourner quand je l’entends en rue… C’est un diminutif bruxellois de François) et ce que vous appelez le « pseudonymat ».

Le vrai problème me semble être cette pratique de l’agressivité verbale qui a trouvé un terreau par trop fertile sur le web, les news (à l’époque), les rézosossios… Il est vrai quand dans la croyance du fait que leur pseudo leur donne un anonymat, certains se lâchent probablement beaucoup plus qu’ils n’oseraient « IRL »… Mais cette erreur de leur part ne rend pas l’usage d’un pseudo illégitime, me semble-t-il.

Quoiqu’il en soit, désolé pour ces violences inutiles que vous avez subies, même si je ne doute pas que vous ayez les ressources pour vous défendre. Cela reste une expérience désagréable et totalement reprochable…

Bel été !

Pour la coquille, c’est corrigé. Merci.

Je n’ai pas dit que le pseudo était illégitime. J’ai dit que le pseudo qui ne permet pas d’identifier le commentateur me pose un problème, y compris sur le plan juridique.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)