Lassitude ?

Je ne suis pas las d’écrire. Bien au contraire. Je suis surtout las de la connerie ambiante des commentateurs agressifs des réseaux sociaux.

Concernant l’expression de ma pensée politique, je l’ai mise au ralenti depuis que je suis devenu maire de ma commune de Saint-Eloi-de-Fourques en 2014, même si je continue d’écrire sur mon blog perso. Depuis cette époque, je me suis astreint à une certaine forme de devoir de réserve ! ;+)

Lassitude ?Par rapport à l’informatique maintenant, je continue de produire autour de mon quotidien numérique. J’ai parfois l’impression d’avoir fait le tour de la question sur certains sujets. Et puis, derrière ce sentiment de déjà vu, j’ai la sensation que tout a changé. Depuis le 2 août, j’ai publié toute une série de billets sur les réseaux sociaux et le SMO, après avoir constaté une sévère baisse de mon audience. J’avais laissé tombé la publication dans tous ces services par lassitude, en effet. J’avais fait le choix de l’enfermement communautaire en publiant mes billets dans le Journal du Hacker. Très vite, j’ai eu droit à toute une nuée de pauvres types dont j’ai d’ailleurs benné tous les commentaires assez méthodiquement.

Le temps que nous consacrons à la construction de la visibilité d’un billet dépasse désormais très largement le temps que nous prenons à l’écrire. Les moteurs traînent de plus en plus la patte à accepter de ranker un site qui traite à la fois de  MySQL, de Firefox, de Pentest et des réseaux sociaux ! Nous sommes entrés dans la dictature de l’enfermement sémantique. Et pour s’en sortir, la seule solution est de multiplier les canaux de diffusion. Ce n’est pas nouveau. Mais le phénomène ne fait que de s’amplifier du fait de la montée du commerce en ligne auprès des consommateurs. Les entreprises ont compris l’importance que revêt la construction de sa visibilité. Et, à quelques rares exceptions, elles se donnent désormais les moyens d’être présentes dans les pages des index des moteurs. La concurrence devient de ce fait de plus en plus rude et David est en train de se faire fracasser par Goliath.

Pour pouvoir apparaître dans les premiers liens des pages de recherche, vos billets doivent être de plus en plus longs, structurés. Et c’est très souvent antinomique avec l’habitude prise par un lectorat d’avoir des contenus courts et ciblés, dans lesquels s’exprime une seule idée à la fois. Dans les années qui viennent, je vais devoir changer de modèle économique, produire davantage de vidéos. Je songe désormais à monter des parcours de formations, en m’appuyant sur le LMS Open Source Moodle.

Blogosphère  / SMO 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)