De l’intérêt des commentaires !

Je m’étonnais récemment de la baisse du nombre de commentaires dans nos blogs et de la disparition du commentateur. Eric a fait d’ailleurs un très beau billet, comme il sait les faire, sur ce sujet.

L’escadrille des huns compétents

A la suite de la publication d’un article relatif à la compétence supposée d’éminents « confrères » qui trustent fièrement l’index Google, et à la suite des commentaires qu’il a déclenchés légitimement et des réactions que j’ai pu lire sur Twitter, j’ai réécrit un article relatif à cette escadrille des huns compétents. Je ne croyais pas si bien dire, même s’il y a eu de « bons » échanges avec Sylvain (après un début laborieux) et Laurent. Merci encore à Régis.

Je ne sais plus qui est le con dans l'affaire !Volontairement provocateur, je savais – nous en avions parlé avec mon associé – que ce billet allait faire réagir et c’était normal. Mais je ne pensais pas que ça tomberait aussi bas. Ce que j’ai vu dépasse l’entendement humain : l’ire d’un groupe de personnes dont le seul lien (j’exagère volontairement) est de se connaître par le tag #SEO et #Référencement sur Twitter !

Un champion hors catégorie au cœur de la meute !

Je vous livre le bout de commentaire qui m’a amené subitement à prendre la décision de bloquer les commentaires sur les deux billets :

« vous avez pris 48 ans ? vous serez à Fleury-Mérogis à partir de quand ? C’est pour qu’on passe vous refiler des pêches (ça change des oranges et ça défoule davantage) »

Que voulez-vous, je suis susceptible !

Ce grand professionnel autoproclamé du SEO, qui vit quelque part au sud de la Loire, en a oublié d’activer le système de permaliens sur son blog WordPress, signe de sa très, très grande expertise. Les tags, il connaît pas. Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés. « Je fais du référencement et c’est mon gagne-pain. Pourtant je n’ai robots.txt ni sitemap sur mon site. » Le gugusse est titulaire d’un DEA. Il semble jeune, et pas que dans sa tête. J’ose croire qu’il a pu récemment arrêter sa cure de biactol. Même sur le titre de son site (en 3 mots), on ne parvient pas à le trouver dans l’index Google. Ouf !!! Il y a aussi un Dieu en référencement. Matt Cutts ? A la fois, d’où il part, il ne peut que progresser.

Que faire ?

Je m’adresse maintenant à vous, mes lecteurs : est-ce que, à cause d’andouilles pareilles, je vais devoir fermer mes commentaires ? Il n’y a aucun intérêt à vous infliger de telles imbécillités. La balle est désormais dans votre camp et, selon vos réactions, je déciderai ou non de fermer les commentaires, sachant que j’ai d’autres chats à fouetter en ce moment.

Ce site est un site professionnel. Ce ne doit pas être un champ de jeux pour des gens en mal d’occupation.

Blogosphère  / Blogosphère Dîner de cons Formateur WordPress Huns compétents Permaliens Référencement naturel SEO 

Commentaires

Bonjour Denis,

Personnellement je lis très souvent vos articles ainsi que ceux de quelques uns de vos confrères (et consœurs) pour me documenter et en apprendre tous les jours un peu plus. Les commentaires sont bien sûr importants et peuvent apporter un éclairage ou un développement mais de mon côté je les survole très rapidement. Lorsqu’ils « partent en vrille » de cette façon, je laisse tomber et arrête tout simplement de les lire. Avis de lectrice donc : laissez les commentaires (un peu de filtrage, peut-être ?). Pour finir et détendre un peu l’atmosphère, je citerais un autre titre de film « Ne nous fâchons pas ! » :)

Merci Cécile de votre réponse éclairante. J’en ai parlé, hier soir, avec un ami. Je ferme.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)