Blogosphère : la nécessité d’une île

Cyrille, dans l’un de ses derniers articles, évoque ce qu’est devenu la blogosphère et accessoirement les moyens pour y briller ! ;+) Il faudrait y être gentil, policé, « propre sur soi ». Pas un mot plus haut que l’autre ! Je vous rassure : Cyrille et moi ne sommes pas de ce bois-là. Et, entre nous, c’est quand même vachement mieux que de lire des ramassis de banalités dans les agrégateurs consacrés au logiciel libre et à Linux.

Blogosphère : la nécessité d'une îleJe continue inlassablement mon œuvre (c’est ainsi que Cyrille l’a qualifiée), en cherchant à être lu par le plus grand nombre. Et évidemment, la publication de mes articles dans les réseaux sociaux y prend tout son sens. Grâce à IFTTT et mes bookmarklets, je publie notamment dans :

Le seul réseau social, à partir duquel viennent les polémiques, c’est Twitter ! Et, derrière leur pseudonymat, les baltringues s’en donnent à cœur joie. J’ai quitté définitivement les agrégateurs consacrés au logiciel libre dont l’intérêt est proportionnel à la tonne de vomi qu’ils déversent à chaque fois que vous exprimez une opinion singulière.

Je ne lis plus les blogs pour les raisons qu’évoque Cyrille dans son article, en dehors du sien, de ceux de Nicolas, de Didier (pour le maniement de la langue) ou encore de celui de Fred. Ils ont en commun d’exprimer un point de vue que je suis loin de partager, par ailleurs. Et alors ?

Blogosphère  / Réseaux sociaux 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)