Open Bar : Oui, Windows est plus sûr que Linux !

Open Bar : Oui, Windows est plus sûr que Linux !Les cris d’orfraie de l’April, suite au très probable renouvellement du contrat Open Bar liant le ministère de la Défense à Microsoft, ne suffisent pas à eux-seuls à masquer la réalité. Si le ministère de la Défense a choisi Microsoft, c’est avant tout parce que Linux ne garantit pas le même niveau de sécurité que Windows.

En l’absence d’un pare-feu combinant process et application TCP/IP, Linux ne peut pas répondre à nos attentes en matière de sécurité ! Seuls Mac OS X et Windows offrent aujourd’hui un dispositif qui était présent dans le noyau Linux jusqu’à la version 2.6.14. D’après un représentant français de l’équipe Netfilter, le maintien de cette fonctionnalité effondrait les performances de Linux.

Disposant d’un pare-feu sous Windows et de règles qui vont bien, je n’ai jamais constaté de ralentissements sur ma station de travail. Plutôt que de mobiliser du temps et de l’énergie sur des interfaces graphiques, plutôt que de gaspiller du temps à forker les projets, la communauté Linux devrait rapidement résoudre un problème qui est aujourd’hui un frein considérable à son développement.

Sécurité  / Firewall Formateur Sécurité informatique Linux Ministère de la Défense Open Bar Pare-feu Sécurité informatique Windows 

Commentaires

Et quand on est un particulier pas riche : on pirate ?

Y a pas de’OS opensource fiables ?

@perceptible

Linux est extrêmement fiable. Mais il nous manque un pare-feu pour filtrer ce qui sort très précisément de la machine. Surtout pour une station de travail qui, par nature, dispose de très nombreuses applications.

Je pense sincèrement qu’un Linux avec le pare-feu GuFW est bien plus sécurisé qu’un Windows.

Microsoft met des backdoors et des mouchards partout. Je ne pense pas que ce soit la bonne solution pour le ministère de la défense ni pour aucun autre service public, d’ailleurs.

@Adminrezo

Désolé. Mais GuFW n’est pas capable de filtrer la combinaison Process – Adresses Ip – Protocoles. Il est tout de même étonnant que cette fonctionnalité ait été retirée de Linux dès le noyau 2.6.14, en 2005 !

Fait pas l’affaire celui là? > http://douaneapp.com/

Bonjour, mais comme le dit si bien Adminrezo, WS est truffé de mouchards de toutes sortes,je parle même pas de 10 qui est pour moi un Spy géant, Cdl

@LoL

Le tag secmark n’est pas pris en charger au niveau des versions de Iptables installés sur les principales distributions. Euhhh, what else ? La technique ne peut pas se résumer à balancer l’url d’une page sur un sujet qu’on ne connaît pas. Alors, oui, lol !!!

@Jean

Oui, mais il y a un pare-feu digne de ce nom sur Windows 10 qui nous permet de bloquer la sortie de paquets associée aux applications.

@MacAdam

J’ai eu son concepteur sur Twitter. Faut que je teste, en effet. Mais il n’est pas présent sur les principales distributions. Il faut le compiler. Pourquoi pas, en effet ?

Quid de la pérénité du projet ? Mais pourquoi n’est-il pas possible d’obtenir sous Linux une console comme wf.msc sous Windows ? C’est quand même incroyable !!!

Apparemment et finalement j’ai l’impression que l’on ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre…à moins que http://douaneapp.com/ pour bientôt ? ;o)

Bonjour

vous dites :

Oui, mais il y a un pare-feu digne de ce nom sur Windows 10 qui nous permet de bloquer la sortie de paquets associée aux applications.

Mais ce pare-feu de Microsoft laisse passer des flux chiffrés destinés à son éditeur…

@Phil

Merci de m’indiquer précisément comment vous pouvez affirmer une telle chose. Ça m’intéresse ! Quel est le protocole que vous avez utilisé ?

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)