Les noyaux Linux moins fiables que le noyau Windows !

Pour ceux qui croient encore à la supériorité des systèmes Linux par rapport à Windows en matière de sécurité informatique, il va falloir très sérieusement revoir votre copie. Pour vous en convaincre, je vous enjoins à explorer la liste des vulnérabilités recensées par le CERT-FR en 2015.

Les noyaux Linux moins fiables que le noyau Windows !Pour l’année 2015, l’autorité publique de sécurité a recensé 4 failles noyaux pour Linux là où elle en recense précisément 10 pour Windows. Si vous ajoutez les vulnérabilités propres à chaque distribution, Windows apparaît sensiblement au niveau de Debian et bien plus sûr que Red Hat, CentOS, Ubuntu et Mint. Je tiens à rappeler que Ubuntu, CentOS et Red Hat représentent 55.2% des distributions utilisées au niveau des systèmes Linux installés selon W3Techs, en février 2016.

Fedora et OpenSUSE, les deux réelles alternatives

En effectuant une pondération en fonction des taux d’utilisation des principales distributions, le noyau Linux présente donc un taux moyen de 18.5 vulnérabilités en 2015 ! 10 pour Windows. Les distributions Linux Fedora et OpenSUSE offrent toutefois un niveau de sécurité bien supérieur à celui de Windows.

Windows au niveau de Debian en matière de failles noyau en 2015 !

Sécurité  / Centos Debian Fedora Formateur Sécurité informatique Linux OpenSuse Red Hat Sécurité informatique SUSE Ubuntu Server LTS Windows