Windows Server 2012 en serveur de temps NTP

L’activation du serveur NTP sur Windows Server 2012 ne requiert pas qu’il soit contrôleur de domaine. Vous pouvez activer le serveur de temps à partir d’une serveur autonome.

Windows Server 2012 en serveur de temps NTPSynchroniser  Windows Server 2012 avec un serveur de temps NTP

Assurez-vous tout d’abord au niveau du pare-feu que le port UDP 123 soit ouvert en sortie pour le(s) serveur(s) de temps à joindre et en entrée uniquement pour les machines du réseau local.

Vous devez tout d’abord inscrire les serveurs de temps avec lesquels vous souhaitez vous synchroniser. A partir de l’interpréteur de commandes cmd.exe, tapez la commande suivante :

w32tm /config /update /manualpeerlist:"pool.ntp.org,0x1" /syncfromflags:MANUAL /reliable:YES

Vous pouvez indiquer plusieurs serveurs de temps au niveau du paramètre manualpeerlist en les séparant par des espaces, à l’intérieur des guillemets. La valeur 0x1 associée au(x) serveur(s) utilisé(s) indique que vous décidez de définir, en secondes, le délai d’actualisation entre deux requêtes auprès du serveur de temps, avec la clé de registre suivante :

HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\W32Time\TimeProviders\
NtpClient\SpecialPollInterval (REG_DWORD)

Après redémarrage du service Temps Windows (W32Time), vous pouvez vous synchroniser à l’aide de la commande w32tm /resync. Pour vérifier que votre serveur s’est correctement synchronisé, tapez alors w32tm /query /status. Vous obtiendrez l’heure et la date de la dernière synchronisation.

Contrôler la dernière synchronisation sous Windows avec le(s) serveur(s) de temps

Passer Windows Server 2012 en serveur NTP

Le passage de votre Windows Server 2012 en serveur de temps ne requiert que très peu de temps.

A l’aide de la commande regedit.exe, éditez votre registre. Vous devez créer ou modifier les clés suivantes :

HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\W32Time\TimeProviders\NtpServer\Enabled (REG_DWORD) -> 1

Après ces quelques modifications, vous devez redémarrer le service Temps Windows. Pour tester que le serveur de temps est bien activé sur votre Windows Server 2012, tapez à partir de la ligne de commandes :

w32tm /monitor /computers:127.0.0.1

Vous pouvez aussi tester votre serveur à partir d’une machine Linux en utilisant la commande ntpdate, suivie du nom résolu ou de l’adresse ip de votre serveur Windows Server 2012.

Référence : Outils et paramétrages du service du temps Windows

Réseau  / Network Time Protocol Serveur de temps Windows Server 2012 

Commentaires

Bonjour, je pense qu’il y a eu une petite coquille :

on peut lire :

w32tm /config /update /manualpeerlist: »pool.ntp.org,0×1″ /syncfromflags:MANUAL /reliable:YES

Il faut enlever l’espace et remplacer le » par  »

w32tm /config /update /manualpeerlist: »pool.ntp.org,0×1″ /syncfromflags:MANUAL /reliable:YES

De plus, je pense qu’avant de saisir cette commande, il est préférable d’arreter le service > taper cette commande > relancer le service.

Net stop w32time

w32tm /config /update /manualpeerlist: »pool.ntp.org,0×1″ /syncfromflags:MANUAL /reliable:YES

Net start w32time

Amicalement,

MushY

Bonjour,

pour répondre au commentaire précédent, il ne faut pas arrêter le service avant de taper la commande /config. Elle nécessite que le service soit lancé.

Message d’erreur si on essai de configurer le service alors qu’il est stoppé :
« L’erreur suivante s’est produite : Le service n’a pas été démarré. »

Cordialement

Merci pour els infos

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)