Dukto : une solution simple de transfert de fichiers en mode poste à poste

J’ai découvert Dukto, il y a quelques mois. Je recherchais une solution ultra-simple de partage de fichiers, en mode poste à poste. Quand je fais des formations, j’installe en général un serveur FTP sur mon ordinateur portable afin de télécharger, entre autres, les ISO des installations Linux et des versions de SQL Server. Sur Windows, j’utilise FileZilla Server et, sous Linux, VsFTPd. Et c’est totalement, par hasard, que je suis tombé sur le logiciel Open Source Dukto, qui s’exécute aussi bien sur Mac OS X, Linux que sur Windows. Il répond pleinement à mes besoins !

Mise en œuvre de Dukto

Dukto ne s’exécute pas en arrière-plan.

Pour indiquer le répertoire de partage, cliquez sur l’espèce de roue à molettes, en bas à droite de la fenêtre d’accueil du logiciel.

Dukto
Dukto > Settings Indiquez le répertoire où vous recevrez les fichiers envoyés par les autres utilisateurs exécutant Dukto sur le réseau local.

Double-cliquez sur l’utilisateur (Cf. ci-dessus) vers lequel vous voulez transférer votre presse-papier, du texte, des fichiers ou un répertoire.

L’une des limitations de Dukto est que vous ne pouvez pas sélectionner plusieurs utilisateurs à la fois !

Dukto > Send data to
Dukto > Sending data J’ai trouvé que le transfert de fichiers s’effectuait très vite sous Dukto.
Pas le temps dire ouf que le transfert s’est déjà achevé ! Dukto > Send

Les ports utilisés par Dukto

Ils sont au nombre de trois :

Au niveau de votre pare-feu Windows ou de Firewalld/Iptables sous Linux, il est préférable de limiter l’utilisation de ces ports aux seules adresses privées des réseaux locaux, à savoir :

Précautions d’emploi

Le seul problème notoire que je vois à l’utilisation de Dukto, c’est que vous ne pouvez pas fixer de limites au téléchargement de fichiers. Le risque  est donc qu’un utilisateur ayant le droit de vous envoyer des fichiers remplisse la partition où vous avez choisi le répertoire de partage.

Seule la fonctionnalité FSRM présente dans Windows Server 2012 et supérieur vous permet d’associer un quota à un répertoire. Il s’agit d’une rôle supplémentaire à ajouter à votre système d’exploitation :

Vous pouvez l’installer en PowerShell, également :

Install-WindowsFeature -Name FS-Resource-Manager -IncludeManagementTools

A partir de la console fsrm.msc, vous devez ensuite définir un modèle de quota, une limite, ici à 4 Go :

Fsrm > Gestion de quota > Modèles de quota

Enfin, il ne vous reste plus qu’à définir une entrée de quota sur le répertoire de partage de Dukto :

Fsrm > Gestion de quota > Quota > Créer un quota

Je n’ai pas trouvé de solutions sur les systèmes Windows 7/10, en dehors de créer une partition dédiée à Dukto et de lui associer un quota fixé au niveau cette partition ! La solution est identique sous Linux : il faut définir un quota associé Au point de montage.

Réseau  / Partage de fichiers 

Commentaires

A noter que le logiciel fonctionne aussi sous Android et même sous Windows phone !

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)