Free vs Google : pas bien, mais bravo quand même !

Free vs Google : pas bien, mais bravo quand même !Il fallait oser et c’est Free qui l’a fait. Dès la mise à jour de sa box, l’opérateur Internet a activé, par défaut, un module de blocage des publicités. C’est une rupture caractérisée avec la neutralité du Net : l’opérateur n’a pas à filtrer le contenu ; il doit se charger de l’acheminer. Ne nions pas à Free sa capacité à faire le buzz et aussi à poser un vrai problème !

D’où vient le problème ?

Les publicités sont en train de saturer le contenu des pages que nous regardons. Elles ralentissent inutilement notre surf et nous inondent de contenus insignifiants pour nous-mêmes et nos gamins. Elles sont aussi la source du financement des producteurs de contenu et Free entend peser sur le partage de cette manne financière.

Le 1er acteur de l’Internet concerné par la décision de Free, c’est évidemment Google. L’éditeur américain a fait de la collecte de données personnelles la pierre angulaire de son modèle économique au travers de services gratuits comme Google Analytics dont les performances en termes de mesure d’audience laissent pour le moins à désirer ! Alors les cris d’orfraie des uns et des autres me semblent de l’ordre de l’élevage de dindes dans la perspective du Thanksgiving. J’aimerais aussi entendre Daniel Schneidermann nous parler des pratiques nauséabondes de Google en matière de collecte de données personnelles. Mais, là, bien étrangement, c’est le silence radio !

Et techniquement alors ?

Free procèderait, en fait, à l’empoisonnement des requêtes DNS. Autrement dit, lorsque vous cherchez à résoudre pagead2.googlesyndication.com, rien ne sort plus de la Freebox. C’est évidemment une technique redoutable, bien plus efficace que les Ghostery et autres AdBlock Plus que nous utilisons au niveau de nos navigateurs ! J’espère que les abonnés Orange, notamment, pourront bénéficier très bientôt de la même fonctionnalité que celle proposée aujourd’hui par Free. La seule erreur de Free est de l’avoir activée par défaut !

Dns  / Collecte de données Données confidentielles Données personnelles Fleur Pellerin Free Ghostery Google Google Adsense Google Analytics Neutralité du Net Orange Tracking Xavier Niel 

Commentaires

Virer la pub est salutaire, *pour tout le monde*. À ce titre c’est une décision positive. Je pense que les clients de Free seront majoritairement satisfaits de cette fonctionnalité. À ce titre, je ne vois pas le problème à l’activation par défaut. L’idée que Free casse la neutralité du net par un système assez bas-niveau me semble plus problématique car « on sait où ce genre d’entorse commence, mais pas où cela se termine ». Un proxy transparent virant les pubs aurait probablement rendu cette critique caduque.

Et Quid du financement de tous les sites se monetisant avec la publicité? La prochaine bonne idée de free, bloquer la publicité sur la télévision?
C’est un raisonnement primaire qui fait fit des conséquences.

vous avez peut-être raté un élément,
celui de la rémunération à mi-chemin entre free et google
pour le traffic généré par youtube.
xavier niel a explicitement cité hier
que c’était un « échange de guerre », donc temporaire.

@aem34

Vous avez tout à fait raison évidemment. C’est bien là le nerf de la guerre. Mais Free peut difficilement prétendre à une redevance sur la production des contenus qu’il achemine.

@jean-yves

Ce que je dis, c’est que Free a commis l’erreur d’activer cette option par défaut.

@Kelson

Total accord !

En quoi le système est-il plus efficace que Ghostery et AdBlock Plus, c’est inexacte voir pire …

D’une part parce que ces outils vont au-delà de la simple désactivation de publicité (je vous vois mal blacklisté Facebook pour éviter les « like track »…

Donc non mieux vaut ces 2 outils et éduquer les internautes pour les utiliser que de laisser le soin à un FAI de filtrer sans contrôle …

Renaud

Bonjour,

auriez-vous la gentillesse d’expliquer pourquoi un adblock dans la box serait plus efficace que adblock + ghostery sur le navigateur ? Par ailleurs je n’ai pas compris si ce dispositif ne concerne que la V6 ou également la V5.

Merci

@Renaud, @Vincent

C’est plus efficace au niveau du DNS. Cela concerne tous les services. D’autre part, AdBlock Plus filtre sur des occurrences de texte. Certains scripts peuvent assez aisément détourner le système.

Cela ne m’empêche pas d’être un inconditionnel de Ghostery et d’AdBlock Plus comme vous avez pu vous en rendre compte.

d’un autre côté, free démontre publiquement que le système de bloquage demandé par les majors est réalisable…

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)