MySQL abandonné pour MariaDB

MySQL abandonné pour MariaDBQuelque temps avant le rachat de Sun Microsystems par Oracle en 2009, Michael Widenius – l’un des fondateurs de MySQL – avait cloné la base de données Open Source dans le projet MariaDB. Depuis 2009, de nombreux acteurs de l’Internet, du logiciel libre et de l’informatique abandonnent MySQL au profit de MariaDB. En décembre 2012, c’est Wikipédia qui bascule. Le mouvement s’accélère en février 2013 avec Fedora et SUSE qui décident de lâcher MySQL. Hier, des rumeurs faisaient état que Red Hat avait l’intention de passer à MariaDB. Il ne s’agit plus d’une rumeur !!! La version Red Hat 7 embarquera bien MariaDB.

Cette décision de l’un des acteurs majeurs de l’informatique ne doit rien au hasard pur. En avril 2013, les anciens du projet MySQL ont fusionné leurs différentes activités et se sont mis d’accord pour soutenir le projet MariaDB en y intégrant le meilleur du SQL et du NoSQL. Le renfort des équipes de SkySQL amène le crédit qui semblait faire défaut au nouveau projet MariaDB.

Quelles conséquences ?

Du fait de sa compatibilité totale, le choix de MariaDB n’aura strictement aucune conséquence sur le fonctionnement des applications qui utilisent MySQL ! Les connecteurs et les outils pour MySQL, téléchargeables à partir du site d’Oracle, marchent également avec MariaDB.

MySQL semble suivre le même chemin qu’OpenOffice. Pour Oracle, est-ce, au fond, une aussi mauvaise chose que ça, alors qu’il se fait grignoter par PostgreSQL et par SQL Server sur son cœur de métier ?

Base de données  / Bases de données Centos Fedora Linux MariaDB MySQL Open Source OpenSuse Oracle PostgreSQL Red Hat Sgbd Sgbdr SUSE Wikipedia