Fuite mémoire et shared memory

Fuite mémoire et shared memory

La mise en cache sous Linux est due, pour l’essentiel, à la mémoire partagée – shared memory – gérée par le système. Hier après-midi, j’ai observé de forts ralentissements au niveau de mon serveur. Avec la commande free, j’ai pu voir que cette mémoire partagée avait dépassé les 4 Go, ne me laissant plus que quelques miettes de mémoire disponible. Et la machine avait commencé à swapper.

Cela faisait près de 50 jours que cette machine n’a pas été redémarrée. Je suis passé en Fedora 32 le 17 février et l’upgrade nécessite de rebooter le système. L’augmentation anormale de la cette mémoire partagée ressemble en tout point à une sorte de fuite mémoire difficile à identifier a posteriori.

Nettoyer la mémoire partagée

Pour nettoyer la shared memory, entrez  à partir de la ligne de commandes :

echo 1 > /proc/sys/vm/drop_caches

Modifier le paramètre noyau shmmax

Vous pouvez contenir la croissance inexorable de la mémoire partagée en modifiant la valeur du paramètre noyau shmmax passée à 2 Go dans la commande ci-dessous :

echo 2147483648 > /proc/sys/kernel/shmmax

Pour la prise en compte de cette modification, tapez :

sysctl -p

LAMP /

deneme bonusu veren siteler casino siteleri betdenemebonusu.com bahis siteleri Ev eşyası depolama Depolama Şehirlerarası evden eve nakliyat Evden eve nakliyat Eşya depolama yurtdışına ev taşıma Türkiye'den Almanya'ya ev taşıma zati eşya tasimaciligi uluslararasi zati eşya tasimaciligi eşya depolama şehirler arası nakliyat asansörlü nakliyat greatplay.net güvenilir online bahis siteler 2022 jetbahis Rexbet hovarda mobilbahis güncel adres sartsız Deneme Bonus sekabet maltcasino güncel adres> pinbahis100.com betduman.com olabahis.top سایت شرط بندی shartkade.com 1xbet-mobil.com beykoz evden eve nakliyat ataşehir evden eve nakliyat şişli evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat
teens porn videos free sex xxx sexy videos