Stockage : 30 ans d’informatique

Stockage : 30 ans d'informatiqueEn 1986, alors que j’étais objecteur de conscience à la Mairie de Saint-Pierre-des-Fleurs auprès de Jean Marie, le tout premier disque dur qui équipait un Olivetti Logabax Persona 1600 était d’une capacité de 10 Mo. Il avait coûté, à l’époque, 32000 FF, soit 4878 €. C’était un foudre de guerre !!! Nous avons dû très vite le passer à 640 Ko de mémoire RAM. Cela nous en-coûta près de 6000 FF, soit 915 €.

Hier, je suis allé chez LDLC Rouen pour acheter un disque de 2 To, dont le cache fait, à lui seul, 64 Mo. Il m’a coûté 87 €. J’ai récemment acheté un ordinateur complet – un i3 avec 8 Go et un SSD de 120 Go – avec lecteur DVD, écran, clavier, souris pour 533 €. Je me demande très sincèrement si ça sert encore à quelque chose d’avoir des lecteurs DVD, alors que toutes les machines sont capables de booter sur de simples clés USB.

Windows 10 Famille, en OEM, revient à 125 €, Microsoft Office 2013 Famille 148 €. C’est le prix de 3 disques durs de 2 To. En 1986, Linux et LibreOffice n’existaient pas ! Faut-il que nous soyons si cons pour continer à équiper nos familles en tout Microsoft ?

Rétrospective  / Disque dur Linux Open Source Stockage 

Commentaires

Salut Denis
Je me souviens bien de cette époque …. avant c’était les calculettes programmables en logique polonaise inverse puis les 1ères machines SHARP en BASIC (1976 puis 1977) et enfin les 1ers ORIC, TRS80, APPLE2, AMIGA, ATARI … et sans oublier leurs clones respectifs.
Tout cela a bien évolué, des fois j’ai l’impression d’avoir raté plusieurs trains ….

Bonjour
Ce post me met de bonne humeur !
En effet, l’informatique a bien évolué depuis les années 70 quand j’ai démarré dans cette nouvelle filière.
Il n’y avait pas de cours, on potassait des livres sur un coin de table et il m’a fallu six mois pour réaliser une ébauche de programmation (en GAP)puis COBOL.
On a passé par une série de langages plus ou moins malléables.
Coté matériel, ce fut en effet assez folklo, avec des UC poussives et des gamelles énormes pour quelques centaines de milliers d’octets.
Le monde informatique a été une révolution technique mais aussi, sociale et économique. Quand on voit des PC à 200 euros, avec un potentiel au top…
Ce fut un eldorado pour certains qui ont su tirer parti de cette filière.
Personnellement, après 27 ans d’activité, j’ai pris (presque) du plaisir a m’être reconverti, par pur hasard.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)