55 ans et 30 années d’informatique

Économiste, universitaire de formation, j’ai pris conscience de l’importance de l’informatique dont je séchais tous les cours à la faculté de Mont-Saint-Aignan. En 1984, alors que j’étais en licence, nous devions remettre un TP à Jean-Pierre Vesperini, pour le vendredi. Cette semaine-là, nous n’avions toujours rien fait au mardi soir. Autant dire que les carottes étaient cuites et nos calculettes Casio ou Texas Instrument étaient incapables de faire les régressions pour le vendredi. Alors, je décidais, ce jour-là, de prendre le taureau par les cornes. Laurent disposait d’un Commodore 64. Eric avait soigneusement pris les notes des cours d’informatique, auxquels j’avais peu ou prou décidé de ne pas participer. Ce genre de discipline m’ennuyait profondément.

55 ans et 30 années d'informatiqueCe soir-là, cette nuit-là, j’ai dû apprendre à coder jusqu’au petit matin, où le miracle finit par intervenir Le mercredi, à l’aurore, l’imprimante cracha les données dont nous avions besoin, issues d’un programme écrit en Basic. J’étais ébahi. Ébloui. C’est ce matin-là, au terme d’une nuit blanche que je compris l’importance des algorithmes et des micro-ordinateurs. A partir de ce moment, je décidais de suivre tous les cours distillés par Alain Broutin. J’obtins ma licence, en faisant l’impasse sur de nombreuses matières et c’est en maîtrise que je me décidais réellement à travailler. En juin 1986, j’obtins ma maîtrise de sciences économiques avec une mention bien, en étant majeur de ma promo. Puis, je fis mon service civil aux côtés de Jean Marie, maire de Saint-Pierre-des-Fleurs. L’ancien maire de Saint-Pierre était un homme droit et d’une grande modernité. Avant les autres, il avait compris l’importance du numérique.

Avec son fils Eric, François Caillet et Bernadette Barat, nous avons créé en 1986 l’un des tous 1ers clubs informatique de France, équipés de PC dotés d’un seul lecteur 5 pouces 1/4. Il s’agissait de faire de l’éducation populaire. Nous dûmes attendre 1989 pour disposer de nos 1ers ordinateurs avec disque dur. En 1999, nous avons inventé la 1ère foire à tout informatique. Durant de nombreuses années, ce fut un succès extraordinaire et je ne ménageais pas vraiment ma peine ! Jusqu’en 2008, date à laquelle je devins adjoint au maire dans mon village de Saint-Eloi-de-Fourques, j’ai été tour à tour secrétaire, puis président de Saint-Pierre Informatique.

A la sortie de mon service civil en 1988, j’ai fait l’une des plus belles rencontres de ma vie. Je sortais d’une réunion d’inscription à un DEA de politique économique et, pour tout dire, le cœur n’y était pas. Je me destinais à être chercheur et mon sujet de thèse – que je n’avais pas choisi – était la mesure du chômage dans une économie administrée. Jean-Michel Vallet, qui dispensait des cours dans la salle d’à côté, parlait d’informatique et d’une formation Administrateur Bases de Données qu’il organisait au GRETA Elbeuf Vallée de Seine. J’ai attendu qu’il finisse son cours pour aller le voir et lui demander s’il restait de la place. Quelques jours plus tard, début octobre 1988, je démarrais la formation qui marqua mon entrée de plein pied dans l’informatique professionnelle. Avec Jean-Marc, Patricia, Emmanuel et les autres, nous avons passé 6 mois extraordinaires où nous avons appris notre métier de futur informaticien. Dès le mois de février 1989, Jean-Michel me proposa d’intervenir au département informatique de l’ESITPA, où j’ai enseigné le Pascal et le Delphi, sous les bons auspices de Patrick Fels. Une fois la formation finie, c’est Alain Canu et Jocelyne, du GRETA Elbeuf Vallée de Seine qui firent appel à moi pour intervenir dans cette spécialité un peu nouvelle, où nous étions les rois du pétrole dès lors que nous connaissions le DOS, Word et Multiplan. Durant de nombreuses années, j’ai enseigné la bureautique, jusqu’à ce que Jean-Michel me proposa d’enseigner sur la formation ABD qu’il continuait de coordonner et d’animer d’une main de maître . A côté, je continuais de développer et aussi de faire de la maintenance et de l’administration système et réseau au GRETA Elbeuf Vallée de Seine. C’est là notamment que j’appris le réseau, Netware puis Windows NT 4.0. L’une de mes plus grandes satisfactions professionnelles aura été d’avoir pensé et coordonné les formations MMI et MOSAR au GRETA Elbeuf Vallée de Seine.

Entre temps, le 1er octobre 1995 très précisément, je décidai de me mettre à mon compte. En 1998, pour la 1ère fois, je travaillais au CESI. J’ai toujours autant de plaisir à y enseigner aujourd’hui. Puis je créais la société Winuxware avec Olivier en 2004. C’est l’année où j’ai découvert le blogging. Nous aurions pu nous développer. Olivier avait des préoccupations personnelles qui l’auront dévoré. Du gâchis ! Je lui ai cédé mes parts en 2013, soulagé de ne plus avoir à tirer seul une barque dans laquelle il était en incapacité de monter. Depuis 2013, je fais des choses qui me plaisent : les bases de données bien sûr ; Linux ; le scripting ; GLPI ; la sécurité informatique ; les infrastructures LAMP ; IPv6. Je n’ai plus envie de m’emmerder avec des peines à jouir ou avec des branleurs. Carpe diem. L’informatique est un métier extraordinaire. Il est pour moi aussi une passion, comme vous l’aurez peut-être compris entre les lignes. En tant qu’élu local, maire, j’ai beaucoup évangélisé en équipant dans les années 2000 les écoles de mon canton avec Internet. J’ai installé des dizaines de machines équipées de Linux dans les écoles et les associations depuis 2 ans. J’ai encore beaucoup d’autres projets.  Mais aurais-je assez d’une seule vie pour essayer, à ma mesure, d’être utile aux autres ?

Rétrospective  /

Commentaires

Bonjour Denis,

Très bon anniversaire et encore plein de belles années d’informatique !

Bien à toi,

Jean-Marc

Salut Denis,

je te souhaite un bon anniversaire et une bonne continuation notamment dans la formation mais aussi dans l’information.

Cdt.

@Jean-Marc et @Alex

Merci pour vos messages. Amitiés.

Bonjour
Bien que je ne reçoive plus la lettre d’info, ce soir je suis venu sur votre blog.
Bon anniversaire !
En 1984, j’avais déjà 12 ans de carrière dans l’informatique où je suis arrivé par hasard et j’y ai travaillé pendant 27 ans !
C’était l’époque des pionniers. Je suis à la retraite depuis 20 ans mais je reste toujours à l’affût…
Comme vous dites « l’informatique est un métier extraordinaire » qui a chamboulé la société et ce n’est pas fini…
Bonne continuation à vous.
Cordialement

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)