Microsoft Office 365 et G Suite : l’imbécilité des « élites » françaises !

Microsoft Office 365, SharePoint et, dans une moindre mesure, Google Apps – G Suite – ont le vent en poupe ! Avec l’augmentation des débits Internet, les entreprises font le choix de la simplicité, plutôt que de maintenir des équipes pléthoriques dans les métiers de l’informatique. A tort ou à raison, elles considèrent, en cœur, que l’informatique n’est plus leur métier. Accessoirement, elles en avaient marre de la gestion des licences et des redéploiements des nouvelles versions tous les 3 ans.

Lex americana

En faisant le choix du cloud, les entreprises françaises se sont déjà délestées en grande partie de leurs serveurs de messagerie et de leur stockage qu’elles confient désormais à Google et Microsoft ! Avec Microsoft Office 365, les employés, de chez eux, peuvent désormais accéder à leur messagerie et à leurs documents stockés dans le cloud américain à n’importe quel moment de la jour et de la nuit, de n’importe quel endroit du monde. La loi El Khomri évoquait un vague droit à la déconnexion ! Les GAFAM nous auront rappelé toute la relativité de nos lois.

Intelligence économique

C’est en allant à Amiens que j’ai compris la grande imbécilité des décideurs des entreprises françaises. Le propriétaire de la chambre d’hôtes où je logeais très temporairement m’expliqua que l’entreprise familiale spécialisée dans un matériel médical vendu à vil prix aux hôpitaux français où il travaillait – par ailleurs non cotée en Bourse – venait d’être vendue à un fonds de pension américain. Le Patriot Act voté en 2011 sous Georges Bush et les amendements de 2008 à la loi FISA votés sous Barack Obama offrent aux États-Unis un cadre juridique qui leur permet de collecter sans vergogne toutes les données du monde, lorsqu’elles sont stockées sur des serveurs gérés par des entreprises de droit américain. Citons Microsoft, Google mais aussi Cisco, Oracle, Intel, Amazon, Twitter, Facebook, … Les États-Unis devaient faire la guerre aux terroristes d’Al-Qaïda et de l’État Islamique. Faisant fi des principes de territorialité,  ils ont décidé de faire la guerre au monde entier, en asseyant leur domination sur l’intelligence économique, et dont les bras armés s’appellent désormais Microsoft et Google !

Vision stratégique et souveraineté

Microsoft Office 365 et G Suite : l'imbécilité des "élites" françaises !Dans son rapport rendu à François Hollande à l’automne 2012 sur les origines de la perte de compétitivité française, Louis Gallois – un membre éminent de notre élite française – avait oublié d’évoquer l’impact des lois américaines mises en œuvre dès 2001. Depuis, les Américains, devenus spécialistes dans le baiser de la mort, nous ont racheté Alcatel qui était le seul fabricant de switches et de routeurs européens. Nous avons cette chance d’être dirigés par de grands visionnaires… Pour l’économie française, les lois américaines et le pillage de nos données auxquelles se prêtent méthodiquement les autorités américaines sont un des facteurs qui expliquent notre recul industriel et la destruction de millions d’emplois depuis… 2008.

Nous devons, le plus rapidement possible, recouvrer notre souveraineté dans le domaine du numérique et du cloud, si nous ne voulons pas sombrer définitivement !

Perspective  / FISA GAFAM Google Apps Microsoft Office 365 Patriot Act 

Commentaires

On peut toujours rêver avec ces « élites »

Bonjour
Je m’excuse infiniment et avoue ma grande ignorance : je ne sais pas vraiment ce q’est un « cloud » et à quoi ça sert…
Il va falloir que je me documente !

Le manque de connaissance, une visibilité à court terme, des personnes corrompus. Je ne sais pas précisément ce qui peut expliquer les orientations politiques du gouvernement Français.

Mais effectivement, il y avait déjà une dépendance des sociétés Françaises à utiliser des solutions américaines (à juste titre). Mais nous franchissons un nouveau cap avec le Cloud où ce n’est plus juste l’utilisation de leurs solutions, mais bien l’ensemble de nos informations qui sont déportées.

Plus le temps passe, plus ces grandes sociétés (Microsoft, Google, Cisco, Dell) prennent de l’avance (nouvelle fonctionnalités, volume de ventes et donc d’achats, budget de communication), plus le coût d’investissement pour une société Française qui souhaite intervenir sur ce marché devient infranchissable. Et quand cela devient possible par le biais d’une innovation, comme tu l’énonce dans ton article, la mondialisation permet l’acquisition de notre savoir-faire.

L’informatique n’ayant pas de frontière et étant omniprésent, il y a un réel intérêt économique mais aussi de sécurité nationale à être nettement plus présent sur ce marché.

PS : Bravo Denis pour cette publication.

@Jacques

Merci. Il faut lire Pierre Bélanger sur cette question. Il en parle sans doute mieux que moi. ;+)

De façon plus générale, en matière d’informatique, les politiques sont largués.
Il n’y a qu’à voir les partenariats de Microsoft avec l’Armée ou ,plus grave encore, l’Education Nationale. Vive le lobbying…

Personne pour répondre à antra depuis le 9 novembre 2016 ?

Un peu hard, non ? S’il n’y a pas eu de réponse en privé, c’est inacceptable.

Une page de résultats :

https://lite.qwant.com/?q=cloud&client=opensearch

@Karl-Groucho

Je pense qu’il y a largement de quoi se renseigner sur le cloud par ses propres moyens !

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)