Cisco : une illisibilité apparente !

Malgré un début d’année marquée par des restructurations limitées touchant 3% de ses effectifs, l’équipementier électronique des réseaux d’entreprise, Cisco, continue de diversifier son activité.

Le marché des serveurs

Dans un marché en forte régression (-30% en un an sur le marché des serveurs), Cisco entend tirer profit de l’essor de la virtualisation en distribuant ses propres serveurs lame. Le fabricant semble avoir privilégié l’intégration en proposant un logiciel unique permettant d’administrer sa gamme de serveurs Unified Computing System. Cisco entend faire cause commune avec la société Red Hat pour la mise en œuvre de ses solutions.

Concurrencer Microsoft ?

Fort du rachat de Webex, Cisco entend aussi se positionner sur le marché des suites bureautique en ligne. A titre d’information, sur ce marché, Microsoft a dégagé 60 milliards de dollars de chiffre d’affaires au cours de son dernier exercice fiscal.  Les retards répétés de Microsoft autour de la disponibilité de ses services en ligne semblent aujourd’hui très favorables à Google.

Une stratégie Google like

Dominant sur le marché des routeurs et des switchs d’entreprise, Cisco semble mettre en place une stratégie qui ressemble en tout point à celle de Google. L’évolution des entreprises vers le cloud computing et le SaaS exige de repenser la valeur en informatique. Il est clair que les rachats opérés par Cisco répondent à cette logique ! A l’exception de Microsoft, les grandes entreprises au niveau mondial semblent privilégier une offre répondant  à la fois de l’intégration verticale et horizontale.

Perspective  / Cisco Cloud Computing Google Microsoft Saas 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)