« C’est quoi le port parallèle ? »

Alors que je montrais la gestion des cartouches dans GLPI, Lucas s’exclama : « C’est quoi le port parallèle ?« 

Très cher Lucas, une génération nous sépare. Du haut de tes 20 printemps à peine, tu pourrais être mon fils. Mon aîné va prendre 26 ans. Mercredi, tu m’as mis une belle claque. Je pense toujours avoir entre 30 et 40 ans, alors que j’en suis déjà à 52 ans.

Lucas, tu dois continuer.

"C'est quoi le port parallèle ?"Tu entres dans ta 2e année de BTS Administration et Réseau. Ton projet, c’est de créer ta boîte. C’est tout à ton honneur. Je voudrais toutefois faire deux observations. On ne peut pas prétendre à exercer dans ce métier qu’est l’informatique sans base solide en développement. Les entreprises ont énormément et artificiellement cloisonné les métiers de l’informatique ces dernières années. L’Éducation Nationale s’est crue inspirée à en faire de même, en segmentant le BTS. Notre techno-structure est en train de tuer notre pays. Je t’incite à travailler dès à présent , y compris par tes propres moyens, sur Linux, le Bash, PowerShell et SQL. Tu en auras besoin au cours des années qui viennent ! Si tu investis dans le « tout-venant » (Active Directory, VMWare, CISCO, etc), tu seras condamné à être payé à coups de lance-pierre ! Essaie de travailler sur ce que les autres ne font pas. C’est là qu’est l’innovation. C’est là qu’est ton avenir… et un peu le nôtre accessoirement.

Tu ne dois pas t’arrêter en si bon chemin. Je te conseille, pour ma part, si tu souhaites à tout prix travailler, de t’inscrire aux cours du CNAM pour préparer un cursus ingénieur. Tu peux aussi, dans quelques années, faire une validation des acquis de l’expérience professionnelle pour obtenir des équivalences, afin d’intégrer une formation ingénieur dans un des CESI de France et de Navarre.

Google n’est pas ton ami.

Sache que je suis émerveillé par ta génération, par votre esprit débrouillard poussé par cette culture du résultat qui a envahi notre société. Le souci, vois-tu, c’est que, dans les années qui viennent, tu ne pourras plus compter sur ton moteur de recherche préféré pour compenser tes manques. Les sites les plus pertinents vont disparaître des premières pages de l’index de Google. L’expérience utilisateur – celle des beaufs – va prendre le pas sur les contenus. Les clics vont se substituer aux mots ! Le risque est que nous perdions collectivement « notre » mémoire. C’est un paradoxe au moment où Michel Serres évoque Saint-Denis et notre mémoire dans nos doigts. On accède à tout et de plus en plus, hélas, à du grand n’importe quoi !

Alors, si j’ai un 2e conseil à te donner Lucas, construis-toi toi-même en consignant  tes connaissances, tes compétences, tes savoir-faire autour de ton propre système documentaire que tu te dois – dès à présent – de structurer. La modernité consiste souvent à faire du vieux avec du neuf ! Regarde les technologies utilisées aujourd’hui. Ont-elles changé tant que ça ? Le SQL a plus de 40 ans. Unix dont est dérivé Linux, le langage C ont plus de 45 ans. Le HTML, Javascript et Java ont plus de 20 ans. Ton âge ! La plupart des commandes système Windows ont vu le jour il y a 35 ans. Le savoir, en informatique comme dans d’autres secteurs, reste cumulatif.

Denis, un vieux con qui te veut le plus grand bien ;+)

Perspective  / Active Directory BTS Administration et Réseau Cisco Connaissances Savoirs Vmware 

Commentaires

Denis?
Il parait qu’on peut à deux avec un port série ?

@Bernard : t’as pas un bouchon à me préter ? je suis à la fin

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)