Thalès : le déploiement chez les Allemands et les Hongrois

Thalès est une entreprise dont L’État français possède près de 26% des actions. Elle est étroitement liée à notre système de défense national.

Thalès : le déploiement chez les Allemands et les HongroisOr, je viens d’apprendre que le déploiement des stations de travail chez Gemalto, filiale de Thalès, était l’œuvre d’une société allemande qui, elle-même, sous-traitait avec une de ses nombreuses filiales… hongroise. Il faut quand même en avoir une sacrée secouée de la part d’un groupe stratégique français pour confier ce type d’activités à un allemand, n’est-ce pas ?

La société Thalès est présidée depuis 2014 par un commis de l’État, Patrice Caine, qui a commencé dans le privé, à l’âge émérite de 39 ans, pour s’y spécialiser en opérations de fusion-acquisition. Puis, après avoir pantouflé dans la haute-fonction publique de 1995 à 2002, il entre dans le groupe Thalès.

Hier, je discutais avec un des informaticiens de la filiale du Groupe qui m’expliquaient son bullshit job, à faire le médiateur entre les utilisateurs et le sous-traitant allemand. Entre la demande et l’arrivée de l’ordinateur, il faut attendre entre 1 semaine et deux mois et demi pour pouvoir déployer la moindre machine. Il arrive parfois, après l’avoir branché sur le réseau pour le déploiement, que Windows ressorte en allemand. Tous les disques sont chiffrés avec BitLocker, alors que se pose la question de l’existence d’une porte dérobée. Les responsables du groupe auraient été plus inspirés à choisir VeraCrypt, le fork de TrueCrypt.

Autre bonne nouvelle qui nous indique le degré avancé de décrépitude, l’état liquide de la pensée de nos « élites » entrepreneuriales qui président à nos destinées : Gemalto a fait le choix de Office 365. Autrement dit, depuis le Cloud Act de novembre 2018, la NSA et les entreprises concurrentes à capitaux américains peuvent disposer des données confidentielles et stratégiques déposées dans les documents Word et Excel ainsi que dans la messagerie à moins que Thalès ait choisi de chiffrer par ses propres moyens. Reste à savoir où sont stockées les clés privées utilisées ! Sur un Mac, un Android ou un système Windows ?

Emploi  / Thalès