Les impôts moins taxés

Toujours dans l’excellent 01 DSI du 16 juin 2006, Jean-Pierre Lapeyre, directeur du programme Copernic à la DGI, gère, je cite la rédaction, « le plus gros projet de logiciels à code ouvert du monde ». Quelqu’un de sérieux donc. Avec conviction, il s’exclame : « Avec le libre, mes coûts logiciels au sens strict sont divisés par dix. » Le projet, en solution propriétaire, aurait coûté globalement 23 millions d’euros. En s’appuyant sur le logiciel libre, le coût global est ramené à 5.7 millions.

Informatique  /

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)