Bataille autour de la licence globale

La licence globale, c’est, à terme, la disparition des CD des bacs de la Fnac et de Virgin. C’est la disparition d’un marché. C’est aussi accepté implicitement que les FAI soient les vendeurs légaux de musique.

Cette idée, pour les producteurs, les distributeurs et Denis Olivennes, Pdg de la Fnac, est purement et simplement inacceptable. Je ne crois pas que la Fnac, Virgin, Universal soient prêts à renoncer. Leurs arguments sont fumeux. De surcroît, ils prennent en otage les artistes dont ils refusent de produire les Cd. Et ils oublient de parler des artistes qui se refont une santé en multipliant leurs concerts. La billeterie, c’est sûr, ça rapporte beaucoup moins.

Rappelons tout de même qu’il existe déjà une taxe sur les supports Dvd de 1.27 euro ht par Dvd. La licence globale, c’est un peu la transcription de la double peine en matière fiscale. Remarquez… Roccard a bien inventé la CSG, un impôt sur l’impôt.

Informatique  /

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)