Navigateurs : Google Chrome, lanterne rouge de la sécurité 2017

Quand il s’agissait de Google Chrome, je parlais, les années antérieures, de poubelle des navigateurs. Ayant fait le choix de basculer pour partie sur Chromium, je suis désormais dans la retenue. ;+)

Reprenant les archives du Cert-Fr pour l’année 2017, Google Chrome apparaît comme le navigateur  ayant fait l’objet de plus de vulnérabilités (12), derrière Microsoft Edge (11) et Mozilla Firefox (8). L’étau se resserre. 

Part de marchés des navigateurs Web

Eh non les petits gars, le grand sursaut avec Firefox Quantum n’est pas arrivé, malgré ses qualités en termes de sécurité. L’érosion se poursuit inexorablement ! La part de marché de Firefox est tombée à 6.4% en décembre 2017, alors qu’elle était à 6.6% le mois précédent et de 7.4% en octobre 2017, soit une baisse de 13% en deux mois. Le sursaut tant attendu n’aura pas lieu. 

Les parts de marché des navigateurs Web dans le monde, toutes plates-formes confondues > décembre 2017

Source : Wikipédia

Me Rogo !

A noter que Safari n’en finit plus de monter, passant de 17.8% à 20.1% entre octobre et décembre 2017, soit une hausse de 13%, alors que la version Windows de Safari a été retirée des bacs par Apple  ! Je voudrais juste rappeler que le user agent de Chromium/Google Chrome est :

Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/65.0.3310.0 Safari/537.36

Vous pourrez observer que les mots AppleWebKit et Safari figurent dans le user agent.

Sécurité informatique  / Edge Firefox Firefox Quantum Google Chrome Sécurité informatique