Les compétences du sysadmin

Les compétences du sysadminJ’ai fait une journée d’audit et de transfert de compétences sur une base Oracle 11gR2, hier, s’exécutant sur un système Windows 2008 R2. Il s’agissait, en compagnie, de l’ancien responsable informatique et du sysadmin sur le départ de guider la nouvelle équipe et de repérer quelques menus problèmes de performance de la base en production !

En posant un index bien senti, nous sommes parvenu à réduire par 1000 le coût d’une requête s’exécutant un nombre de fois incalculable ! Nous avons aussi demandé à l’éditeur de revoir sa copie concernant une requête exigeant plusieurs minutes pour s’exécuter. La nouvelle version met tout juste un peu plus d’une seconde !

A cette occasion, j’ai pu une fois encore m’apercevoir de toute la complexité de ce métier, qui exige bien d’autres choses que de savoir créer des comptes utilisateurs dans l’Active Directory à coup de clics droits. En m’interrogeant sur les compétences que devrait avoir aujourd’hui le sysadmin dans une entreprise, je me suis rendu compte que la liste s’était considérablement allongée.

Un inventaire à la Prévert, sans doute non exhaustif

Voilà, selon moi, ce qu’il vous faudra disposer en termes de connaissances et/ou d’expériences pour prétendre à être un sysadmin à peu près bien payé :

Le contenu d’une formation sysadmin

Avec des formateurs compétents, j’estime à 434 heures et à une formation de moins de 80 jours, le temps nécessaire pour se former au métier de sysadmin :

Avec ce contenu de formation délivré dans le cadre d’un POE amélioré, je ne vois pas comment un BAC+5 ne pourrait pas immédiatement trouver un emploi ! Clairement, une formation de 400 heures, c’est trop court.

Système et Réseau  / sysadmin 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)