De biens drôles de questions sur le PowerShell !

De biens drôles de question sur le PowerShell !J’ai été sollicité pour une formation par un organisme parisien. Et c’est dans ce cadre que je viens d’être passé à la questionnette par un confrère monégasque sur le PowerShell. Je n’ai d’ailleurs pas été particulièrement brillant. Je ne comprenais pas toujours les questions. Je travaille sur PowerShell – certes de manière irrégulière – depuis 2011. Dans le lot, il m’a posé deux questions plutôt surprenantes.

La 1ère était relative à l’existence de commandes en PowerShell affichant une boîte de dialogue. Je lui ai répondu que, dans ce cas, il fallait le faire en .Net. La 2e question – aussi curieuse que la précédente – concernait l’existence supposée d’un outil de conversion du VbScript en PowerShell. Je lui ai répondu que je n’en connaissais pas.

La philosophie du PowerShell

Du fait des possibilités offertes au niveau du PowerShell à utiliser les assemblys du framework .Net, ce langage possède du coup peu de limitations. Pour autant, l’objectif de ce langage est avant tout de réaliser des scripts exécutés par des automates, sans aucune espèce d’interaction. Il n’y a donc aucun intérêt à construire des interfaces homme-machine en PowerShell. Il vaut mieux, dans ce cas, recourir au C#. La question de mon confrère monégasque était donc sans aucun intérêt !

Scripting  / PowerShell Scripting VbScript