En finir avec le floutage du Figaro

En finir avec le floutage du FigaroIl peut y avoir un intérêt quand on est dans l’opposition de gauche au gouvernement de François Hollande à lire le Figaro. ;+) Depuis quelques temps, le Figaro a décidé de flouter ses contenus pour les possesseurs de bloqueurs publicitaires, à l’image du journal Le Monde et d’autres membres du GESTE. Ils ont déjà perdu la guerre !!!

Greasemonkey à la rescousse

J’ai ajouté ce petit script écrit en Javascript à Greasemonkey qui fait des merveilles :

// ==UserScript==
// @name        LeFigaro
// @namespace   AdBlock
// @version     1
// @grant       none
// @include     /\.(f1g|lefigaro)\.fr(/|$)/
// @version     1
// @grant       https://www.dsfc.net
// ==/UserScript==

window.onload = function ()
{

  var s = window.location.href;
  if (s.match(/\.(f1g|lefigaro)\.fr(\/|$)/))
  {
        $('.fig-article-body').css('color', 'black');
        $('.fig-article-body').css('text-shadow', 'none');
    }

}

Javascript  / Bloqueurs publicitaires Greasemonkey Javascript Le Figaro 

Commentaires

Bonjour,

Je ne suis pas d’accord avec le principe de ta démarche que j’assimile à du piratage, c’est vouloir le beurre et l’argent du beurre. Si tu veux lire le Figaro, abonne toi, accepte les conditions, ou sinon ne le lis pas et trouve toi un autre journal de droite.

Bonne chasse aux oeufs.

Cyrille

@Cyrille

C’est ton droit absolu de ne pas être d’accord. Mais, que font les bloqueurs publicitaires, en fait ? La même chose. De nombreux bloqueurs ont introduit des dispositifs anti-bloqueurs !

J’ai l’impression, pour ma part, d’être plutôt dans l’économie du partage et dans le message évangélique. ;+) C’est mon côté catho de gauche.

Parce que si on suit ton raisonnement jusqu’au bout, hackons mediapart ou nextinpact pour l’avoir gratuitement ?

@Cyrille

Ça n’a rien à voir. Ce n’est pas le même modèle économique. MediaPart a dès le départ fait le choix de l’abonnement payant. Quant à NextInpact, il faut un compte – et donc payer – pour accéder à la totalité des contenus. Là encore, ça n’a rien à voir.

Les régies publicitaires recoupent nos données de navigation, les exploitent, parfois les vendent sans nous demander quoi que ce soit. Pour ma part, je ne peux pas être d’accord avec le vol de nos données personnelles pillées à notre insu.

Donc ne va plus sur ce site, le beurre et l’argent du beurre !

Je ne sais pas si tu as lu ce que j’ai écrit ce matin, je fais du ménage dans les sites pour lesquels je me refuse de désactiver la pub et qui m’imposent de retirer mon bloqueur.

@Cyrille

A ceci près, qu’ils ne m’imposent rien ! Ma sensation à la lecture de tes premiers propos, c’est ton opposition au partage du code. Si ça te pose un problème, je peux le mettre en GPL. ;+)

ce n’est pas du tout le partage du code, c’est la philosophie c’est tout. Je trouve que plutôt que de proposer le piratage du site, mieux vaut proposer des lectures alternatives

@Cyrille

Je ne comprends pas le distinguo que tu fais entre l’action des lignes que je propose et les bloqueurs publicitaires. C’est exactement le même principe. Et à ce que j’ai pu lire, tu utilises les bloqueurs publicitaires, aussi. Les bloqueurs publicitaires sont avant tout des anti-trackers.

Tu écris : « le Figaro a décidé de flouter ses contenus pour les possesseurs de bloqueurs publicitaires » ils sont donc dans une démarche pour te faire comprendre qu’ils ne veulent pas de ton bloqueur. Des sites comme numerama te le font remarquer avec le sourire, d’autres sites te le font remarquer sans le sourire, d’autres enfin ne disent rien.

Pour ma part la différence est simple, si un site veut m’interdire d’utiliser un adblockeur quand je viens le consulter, je respecte. Je n’accepte pas donc je m’en vais. Ne pas accepter et donner la méthode pour contourner c’est quand même un peu cavalier.

@Cyrille

Tu prives les sites de publicité et tu m’expliques que tu les respectes. Tu m’excuseras, Cyrille, mais, là, quelque chose m’échappe !

Et non justement, je débloque désormais mon adblocker pour les sites que je respecte.

@Cyrille

Drôle de façon de les respecter en les privant de revenus !

JE NE PRIVE PAS PAS LES SITES DE PUBLICITE PUISQUE JE RETIRE MON ADBLOCKER QUAND JE LES CONSULTE

@Cyrille

Résumons. Tu respectes les sites en retirant ton bloqueur. Alors, quand, au juste utilises-tu ton bloqueur ? Sur ceux que tu ne respectes pas avec pub ? Et alors, pourquoi y vas-tu ? Sur tous ceux qui ne demandent pas de le retirer ? Sur ceux où tu ne vas pas ? ;+) Désolé, Cyrille, j’ai vraiment beaucoup de mal à te suivre. Tu devrais plutôt nous expliquer à quoi te sert ton bloqueur.

– Par défaut j’ai mon bloqueur sur tous les sites.
– Si un site ne me demande rien, ne me met pas de message me disant que je le tue, je garde mon bloqueur.
– Si un site m’agresse en me bloquant et que je juge qu’entre retirer mon bloqueur et lire le site, je peux me passer de lire le site, je quitte le site.
– Si un site m’interpelle sur la pratique des adblockeurs, qu’il s’agit d’un site qui fait des efforts rédactionnels, je retire mon adblockeurs.

En gros la démarche.

Pourquoi aller sur des sites que je ne respecte pas ? A partir du moment où ils ne me rejettent pas en force, et que j’arrive parfois à y trouver une info, je n’ai pas de raison de ne pas y aller avec mon bloqueur. Disons qu’il s’agit souvent de sites sur lesquels on se contente de faire de la traduction, ou de balancer les nouvelles de l’AFP, un peu comme un bon Catholique de gauche qui de temps à autres irait sur un site de droite ;-)

@Cyrille

Mon bloqueur est un outil qui est sensé me préserver des atteintes à ma vie privée perpétrées au travers des régies publicitaires, des outils de Web Analytics. Que je le respecte ou pas, l’éditeur d’un site m’aura piqué mes données de navigation sans que je sache l’usage qui en sera fait. En sait-il d’ailleurs lui-même quelque chose ? Je ne peux pas être d’accord et cautionner une telle utilisation de mes données. J’utilise mon bloqueur à la manière d’un anti-virus. Et donc, si au hasard d’un lien bit.ly ou ow.ly, j’atterris sur le Figaro ou le Monde, je dois me protéger pour que mes données ne soient pas transmises.

Sauf qu’ici on n’est pas dans une démarche de protection mais dans une volonté de lire le figaro. :)

Hum @Cyrille, si tu veux y aller « Figaro vs MediaPart », parlons donc des subventions de l’état à la presse! Et l’état c’est qui?

@Dave

Cyrille aime toujours à se faire l’avocat du diable. Mais là, ça vire au Stockholm Syndrom ! ;+)

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)