Hackaton et Bug Bounty, nouvelles formes de l’esclavage moderne ?

Je vous recommande chaudement la lecture de l’article « Hackaton, piège à cons » publié sur Hackers Republic. Plutôt que de payer en poules et en œufs comme c’était de coutume au début du XXe siècle, les SSII au XXIe rémunèrent les gentils petits hackers conviés à des « hackatons » en bière et en pizzas. En 100 ans, l’humanité aura fait un grand bond en avant. ;+)

Et le bug bounty ?

Hackaton et Bug Bounty, nouvelles formes de l'esclavage moderne ?J’ai toujours été fasciné par la propagande du capitalisme financier à nous inventer des symboles. Il y a les marques, le cinéma et ses acteurs, les chanteurs et les footballeurs qui ont cette capacité à vous faire croire que, vous-aussi, vous pourrez, un jour, finir milliardaire et mourir dans votre vomi ou sur vos toilettes.

Du fait de cycles de développement toujours plus courts et d’une inflation fonctionnelle des logiciels, les éditeurs nous amènent à utiliser des produits troués de vulnérabilités. Le Bug Bounty  va permettre, à moindre frais pour l’éditeur, de trouver de gentils petits pigeons russes et indiens qui, pour une petite dizaine d’euros, sont prêts à passer des dizaines d’heures pour corriger un bogue ! Ça leur coûtera toujours moins cher que de ralentir leur cycle de développement en payant grassement des développeurs américains ou européens. Afin de motiver les chasseurs de bugs, les éditeurs organisent, à l’occasion, des événements comme le Pwn2Own où les primes peuvent être bien plus conséquentes.

Les éditeurs ont donc besoin de montrer la réussite de quelques uns pour faire trimer la masse pour presque rien.

Développement  / Bug Bounty Chasseur de bugs Hackaton 

Commentaires

Bonsoir Denis,

Je recommande à tes abonnés le livre « Sans Emploi » de Raphaël Liogier, qui parle de l’attachement sans fin des gens au travail qui est égal à un revenu. Sans celui ci, pas d’existence donc point de reconnaissance. Certains points sont discutables, d’autres montrent une voie qui devraient être tenter mais avec des gardes fous. Cordialement.

Olivier

Bonne année, Olivier.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)