De bons clients… pour la morgue

De bons clients... pour la morgueC’est au milieu des années 2000 que j’ai appris le décès d’un de mes anciens stagiaires dont la vie était confinée entre l’ordinateur et le réfrigérateur, entre le coca et la pizza. A un peu plus de 30 ans, Guillaume a fait un AVC au volant d’une camionnette.  Guillaume, Xavier et Nicolas P. se sont fait opérer de leur estomac pour traiter une obésité qui les mettait en danger. Nicolas vient d’acheter un vélo électrique, conscient qu’il doit commencer à faire attention à lui, malgré son tabac, la bière et l’andouillette. C’est qu’on y tient à notre big boss blogueur breton !

A 17 ans, je pesais 69 kilos pour 1,81 m. J’étais franchement maigrelet. Quand je me suis marié à 30 ans, je pesais 85 kilos. Et maintenant, je tape les 100 bien tassés. J’ai repris le VTT le dimanche matin et ça se passe plutôt bien. Mais ça ne suffit pas. Je dois revenir à 90-95 kilos le plus rapidement possible. Comme vous les savez, l’informatique est un métier extrêmement sédentaire. Nous mangeons très souvent le midi au restaurant des plats gras et salés. Et, après la journée de travail, nous ne prenons pas toujours le temps de cuisiner. Ce n’est heureusement pas mon cas. Je prends soin d’acheter bio, de cuisiner des produits frais et de manger beaucoup de fruits. J’ai également considérablement réduit ma consommation de viande et je ne sale rien. Mes analyses de sang ne sont pas catastrophiques, même si je suis borderline depuis 2012. A l’époque, j’avais ressenti une violente douleur au cou et au cerveau. Il faut dire que je jetais mon dévolu le soir sur le chorizo et le saucisson, autour d’un apéro que j’étais seul à consommer. Heureusement, je n’ai jamais fumé ! Récemment, du fait d’essoufflements continus, je suis allé un samedi aux urgences. Les analyses n’ont révélé aucun problème cardiaque et pulmonaire particulier. Le médecin m’a parlé d’une prise de poids qui provoque une compression forte de certains organes. Il y a quelques mois, je tapais le 110.

Si je n’ai pas l’impression de manger beaucoup, j’ai quand même un bon coup de fourchette et je ne suis pas très farouche sur l’alcool, dont j’ai heureusement baissé très fortement la consommation sans que cela joue sur le poids d’ailleurs. En rapport de ce que nous faisons ou plutôt de ce que nous ne faisons plus, 1 h 30 de VTT par semaine – et malgré deux côtes dont les pentes évoluent entre 8 et 18% – reste très insuffisant. J’ai appris hier que Michel Onfray avait fait un AVC au mois de janvier 2018. Dans l’émission C à vous, il nous a expliqué qu’il avait pris trop de poids (15 kilos), qu’il buvait trop, qu’il allait de son lit à la table, de la table à la cave. Depuis, il a changé sa manière de vivre. Il suit un régime alimentaire et il fait de l’exercice physique. On en est tous là !

De tout et de rien  / Michel Onfray 

Commentaires

Ça me donne faim.

Une andouillette ?

et moi j’ai envoyé paitre mon psychiatre car je suis arrivé à un stade de non retour (< 140 Kg et 1,68m) j'ai arrêté le traitement et maintenant mon pantacour fait clown et j'arrive à mieux marcher en étant un peut moins essoufflé, mais je ne sais pas combien de temps je vais mettre pour arriver à un état satisfaisant

J’veux pas faire le troll ici mais..
C’est fou ! il y en a qui ne pense qu’à perdre du poids (et sûrement raison pour des questions de santé) et d’autres sur la planète, qui voudraient juste manger, société malade…ok je sors..

@Jean

Oui, sans doute !

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)