Shumway, une extension en guise de lecteur Flash

Par       19 octobre 2013  - Catégorie(s): Firefox  Firefox

Même si l’extension Shumway ne permet pas totalement de s’affranchir du plugin Flash, gageons que nous puissions très bientôt nous en débarrasser dans les versions futures de Firefox.


Tags: , , , , , , ,

Informatique 2012 : semaines 7 et 8

Par       6 mars 2012  - Catégorie(s): News  News

Soeur Anne, je vous vois venir !Au menu de ces deux dernières semaines : l’algorithme de cryptage RSA sur la sellette, une panne mondiale pour le cloud de Microsoft, les anonymous qui veulent s’en prendre aux DNS mondiaux, Yslow sous licence BSD, Apache en version 2.4, Ksplice pour les mises à jour à chaud du noyau Linux sous Red Hat, Boot2Gecko, les spécialistes Linux demandés, le coût d’un PC, les CMs des candidats à la Présidentielle, 9% de télétravailleurs, le cloud qui fait peur, HP dans la tourmente, Adobe obligé de repenser sa stratégie, les logiciels à l’origine du stress au travail, un ordinateur entre 20 et 25 euros, IBM qui licencie, les brevets de Cuil rachetés par Google, les mollahs iraniens qui coupent Internet, Twitter qui se lie à Yandex, dépôts de plainte pour Google, la région Pays du Loire qui s’essaie au journalisme, Free qui gagne 400000 abonnés, deux licenciements Facebook cassés par la cour d’appel de Versailles.


Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Microsoft serait-il en train de perdre la bataille du Web ?

Par       4 janvier 2012  - Catégorie(s): Développement  Développement

Microsoft est_il en train de perdre la bataille du Web ?La part de marché des serveurs Web IIS de Microsoft serait, selon Netcraft, passée de 12.14%, derrière nginx avec 12.18% et surtout Apache avec 57.93% ! Le choix des technologies Open Source en matière de serveurs Web semble lourdement impacter les usages dans le choix du navigateur et des langages de développement.


Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Google Plus et Facebook, la chienlit au coeur de l’Internet !

Par       28 septembre 2011  - Catégorie(s): Navigateurs  Navigateurs

Je me demandais, il y a quelque temps, à quoi pouvait servir Google Plus. Eh bien, ça y est : j'ai enfin trouvé la réponse ! Les petits boutons signés Google qui trustent les sites et blogs de l'internet servent tout simplement à collecter les données liées à l'activité des internautes.

Le mécanisme est simple. La présence des boutons liés à l'exécution d'un script génère un cookie sur votre ordinateur, associé au domaine Google. Présent tout au long de votre session, à chaque fois que vous allez sur un autre site avec boutons, les données sont automatiquement croisées, même lorsque vous n'êtes plus connecté aux services de l'éditeur. C'est aussi ce que fait Facebook !

Pour visualiser cette collecte de données, je vous conseille sous Firefox d'installer l'extension Collusion. Elle vous permettra, je l'espère, de mieux comprendre le mécanisme !

Se prémunir contre la collecte des données

Google , Facebook le nouveau visage de votre grand frère !Le fait de nettoyer vos cookies à chaque fois que vous fermez votre navigateur n'y suffit plus. Il faut disposer d'outils un peu plus "puissants".

Sous Firefox, je vous recommande, en premier lieu, de décocher le "safebrowsing" qui utilise les serveurs anti-malware et anti-hameçonnage de Google. Chacune de vos requêtes est consignée sur les serveurs de l'éditeur. Dans Outils -> Options sous Windows ou Edition -> Préférences sous Linux, allez dans l'onglet Sécurité et décochez Bloquer les sites signalés comme étant... La navigation est moins sûre. Mais de nombreux antivirus vous protège beaucoup mieux contre ce type de risque !

Vous pouvez installer sur votre machine le logiciel Privoxy. Il est disponible sous Linux et sous Windows ! Ce logiciel permet de surfer anonymement sur un réseau d'ordinateurs, dont certains peuvent être soumis au Patriot Act . L'inconvénient est qu'il ralentit votre navigation et que des données confidentielles pourraient être collectées si vous accédez à des sites non sécurisés. Par défaut, il écoute sur le port 8118. Sous Firefox, vous devez donc configurer votre navigateur pour qu'il utilise un "proxy" local :  Outils -> Options sous Windows ou Edition -> Préférences sous Linux, Avancé -> Réseau ->Paramètres. L'installation de l'extension QuickProxy sous Firefox vous permettra d'activer ou de désactiver votre proxy au gré de votre navigation.

Le plus simple, tout de même, est de bloquer ce mécanisme de collecte de données, en amont. Avec l'installation de  Ghostery, disponible  sur tous les navigateurs, vous bénéficierez d'une "bonne" protection contre le mécanisme de collecte de données à partir des sites que vous visitez ! Vous pouvez aussi lui adjoindre un "CookieKiller" qui nettoiera à votre demande tous les cookies stockés sur votre machine.

Facebook, Google ne sont pas les seuls à collecter des données à l’insu de votre plein gré. Les lecteurs Flash d'Adobe et Silverlight de Microsoft, à chacune des vidéos que vous regardez, collectent des données personnelles à partir de ces gentils petits cookies. Sous Firefox, vous pouvez automatiquement les nettoyer avec BetterPrivacy.

Google, Facebook, Adobe et Microsoft sont des entreprises américaines. Elles sont donc soumises au Patriot Act. Tenez en bien compte dans l'ensemble de vos activités !

 Dsfc


Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,