Quelle distribution Linux choisir pour le poste de travail ?

A l’heure où les tensions économiques se font sentir, à l’heure où Vista peine à séduire les entreprises, il serait temps, grand temps de se tourner vers Linux. Compte tenu de la logithèque présente, des drivers disponibles, il n’y a aucune raison valable à ne pas vouloir migrer en dehors de mécanismes de résistance au changement et surcoûts liés à l’insuffisance des compétences des informaticiens.

Fedora
Il s’agit de la Red Hat « communautaire ». Très instable jusqu’à la version 7, le plugin yum-priorities l’a rendue parfaitement stable. Très universelle, c’est une des toutes meilleures.
Kubuntu
Ubuntu
Un conseil en cas de migration : préférez Kubuntu et donc l’interface Kde à Ubuntu et son interface Gnome. Vos utilisateurs en seront d’autant moins décontenancés. Très friendly user. Seul petit bémol : les mises à jour quotidiennes lui sont fortement préjudiciables, surtout lorsque vous activez les dépôts rétro-portés. A ne jamais faire en entreprise !!!C’est une des distributions à conseiller pour le poste de travail.
Mandriva La version 2009 Free Edition est distribuée sur un noyau 2.6.27 en rc8. Après mise à jour, le noyau passe en version stable. La communauté Mandriva est très active.La version commerciale PowerPack de la Mandriva est préférable, en tous points, à la version communautaire. A 80 euros, elle vous offre la garantie d’une très bonne stabilité. Ce n’est toujours pas le cas de la version communautaire. Donc… prudence !
OpenSuse Le virage opéré par Novell en direction de l’Open Source est une vraie réussite. Cette version est tout particulièrement adaptée aux matériels récents et aux ordinateurs portables. Seuls petits reproches : la lenteur de l’installation et une communauté un peu moins réactive.

La version commerciale, Suse, supporte tous les logiciels commerciaux. De surcroît, elle est bien moins chère que la Red Hat dont la réputation semble parfois quelque peu surfaite.

Linux est une excellente alternative à la mise en place, dans les entreprises, des platines Wyse, Axel, HP ThinClient ou encore des Jack Pc. L’avantage de disposer d’un système d’exploitation et d’une logithèque sur le poste client s’inscrit dans le cadre d’une plus grande tolérance de pannes. Les inconvénients restent multiples : une plus forte consommation électrique et un TCO plus élevé du fait des « bidouilles » incessantes des utilisateurs.

Dsfc Dsfc

Quelle distribution Linux choisir pour le poste de travail ?
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)
Tags : , , ,
Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


*