Accélérer Firefox à l’aide d’un Ramdrive sous Windows

La dernière fois que j'ai utilisé un Ramdrive (un disque créé en mémoire), c'était dans les années 1990 sous Msdos. A l'époque, nous y stockions nos fichiers temporaires pour accélérer le fonctionnement du système et des logiciels. Après le crash de mon SSD, sachant que je dispose de 16 Go de RAM , je me suis dit que c'était le moment ou jamais de passer aux travaux pratiques. L'idée du Ramdrive sous Windows m'est venue après avoir pris connaissance des capacités du logiciel Open Source ImDisk.

Mise en œuvre d'un disque en mémoire avec ImDisk

L'installation de ImDisk ne pose aucun problème particulier. Pour la création du disque en mémoire, vous pouvez utiliser la ligne de commande ou bien RamDiskUI qui génère la création d'un service ImDiskRD sous Windows. Après avoir validé la création du disque en mémoire, vous devez alors redémarrer votre machine. Créer un Ramdrive avec RamDiskUI combiné à ImDisk

 Déplacer le cache de Firefox en Ramdrive

Pour connaître l'emplacement du cache de Firefox, tapez dans la barre d'adresse about:config. Ajoutez la clé "chaîne de caractères" browse.cache.disk.parent_directory. Vous devez alors redémarrer Firefox. Changer l'emplacement du cache sous Firefox  

Dsfc Dsfc

Accélérer Firefox à l’aide d’un Ramdrive sous Windows
7 votes, 4.43 avg. rating (88% score)
Tags : , , , , , , , ,
Commentaires

Merci pour cet article, grâce à vous je découvre enfin une solution de Ramdisk combinant gratuité et capacité à exploiter la mémoire non gérée par le système sur une machine Windows 32 bits dotée de 4 Go de RAM :)

Il aurait ete interessant de savoir la difference de vitesse :)
En naviguant, au chargement de Firefox… Est-ce que ca vaut le coup par exemple d’avoir un Ramdisk si on a un SSD. A noter aussi que le Ramdisk fait perdre l’integralite du cache entre 2 sessions, donc ce n’est peut etre pas si interessant, non ?

@Clement

Je suis totalement d’accord avec vous ! A la condition que vos données de votre profil Firefox soit sur votre disque SSD.

En fait, cet article fait suite à un crash de mon disque SSD et je vous avoue que je ne suis pas prêt d’en croquer à nouveau.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


*