Bureautique : Abiword et Gnumeric plutôt que LibreOffice

Hier, j'ai vraiment cru devenir chèvre avec LibreOffice. Pas moyen de paginer correctement avec du texte masqué ! Pas moyen de dégager des reliquats de style au niveau des ruptures de page ! J'ai donc craqué. Et j'ai ressorti Abiword et Gnumeric de leurs placards. Vous le verrez : ils ont l'avantage notoire de se charger beaucoup plus rapidement tout en présentant un excellent niveau fonctionnel !

Abiword

Ce que je demande principalement à un traitement de texte, c'est de me permettre de créer une table des matières à partir d'un plan basé sur des styles. Et ça, Abiword sait parfaitement le gérer !  Vous pouvez télécharger ce logiciel Open Source à partir de ce lien. Il s'exécute aussi bien en environnement Windows que sous Linux. L'avantage qu'il présente à mes yeux est de proposer une interface qui ressemble à s'y méprendre à celle de Office 2003 (1) ! Il prend en charge le format ODT.

Le traitement de texte Open Source Abiword sous Windows

Gnumeric

Ce qui vous séduira avec le tableur Open Source Gnumeric, c'est, là-encore, l'équilibre entre la vitesse et un très haut niveau fonctionnel. Comme Abiword, il s'exécute tout aussi bien sur Windows que sous Linux. Vous pouvez le télécharger ici. Il prend en charge le format ODS.

 Le tableur Open Source Gnumeric

(1) Je ne me suis jamais fait au système d'onglets survenus avec Office 2007 !

Dsfc Dsfc

Bureautique : Abiword et Gnumeric plutôt que LibreOffice
3 votes, 5.00 avg. rating (97% score)
Tags : , , , , , , , , ,
Commentaires

« Ce que je demande principalement à un traitement de texte, c’est de me permettre de créer une table des matières à partir d’un plan basé sur des styles. Et ça, Abiword sait parfaitement le gérer !  »
Writer le fait sans problème non plus ^^

Pour info, ces deux logiciels sont installés par défaut sur Xubuntu, ce n’est pas pour rien :)
Ils sont plus légers que LibreOffice et conviennent parfaitement pour ceux qui ont, comme moi, une machine limitée.
Et compatibles ODF donc…

C’est une idée intéressante, j’ai déjà testé Abiword et Gnumeric sur des petits documents sans trop d’enjeux.

La vraie question c’est comment ils se comportent sur des documents complexes (genre traitement de textes longs).

Pour ce genre de documents, je sais que LibreOffice tient la route malgré une certaine lourdeur et une ergonomie à revoir.

@nealith

Sans problème, c’est vite dit ! Les titres dans les portions de texte masqué continuent d’apparaître dans la table des matières. Et puis, le positionnement des images est d’un compliqué…

@AdminRezo

Ça peut pas être pire que Writer.

La dernière fois que je l’ai utilisé (bon ça faitun petit temps quand même) il ne gérait pas correctement l’importation d’images *.png et mettait un fond noir au lieu de la transparence…Ennuyeux !
Pour le reste, effectivement sobre et léger.

J’ai aussi pas mal de difficulté à travailler sur LibreOffice. Même en suivant les conseils de membre de TDF et en installant les binaires fournis sur leur site et pas ceux de ma distribution….
J’ai des problèmes de « lag » sur des documents de moins de 20 pages… Pour moi qui passe mon temps à rédiger des études, c’est très pénalisant. Cependant en progrès par rapport à la série 3.5 précédente où il m’arrivait de perdre mon travail suite à des plantages.
Je vais tester abiword et gnumeric quelques temps pour voir si c’est « mieux »… Merci pour l’idée pourtant simpe :-)

Le seul regret est que le filtre d’importation des doc MS Office est beaucoup moins bon, du coup ça m’empêche de l’utiliser au lieu de LibO
Dommage que le filtre de LibO ne puisse être externalisé

@Philippe

J’ai rencontré des plantages incessants à l’occasion d’aperçus, lorsqu’ils étaient lancés à partir de portion de texte masqué. Mon document faisait 64 pages. Je te rejoins sur le fait que la version 4 de LibreOffice est beaucoup mieux que celles que nous avions connues auparavant. Les forks peuvent aussi avoir du bon ! ;+)

Le billet est plutôt restreint en exemples / contenu, les commentaires vont bien plus loin. Ce qu’il faut en tirer c’est que abiword, gnumeric et libreoffice sont en effet des solutions complémentaires. Je n’ai pas vérifié dans les dernières versions de libreoffice, mais le paramétrage par défaut de la mémoire allouée était anormalement bas ce qui expliquait pas mal de plantages avec OOo.

@mikedafunk

L’intérêt de ce billet, me semble-t-il, est de rappeler qu’il existe d’autres alternatives aux obésiciels de tout poil, qu’ils soient Open Source ou propriétaires. De ce point de vue, l’objectif a dépassé mes espérances.

Bonjour,

Je me pose juste une petite question, pour rédiger un document de 64 pages, ne pas se prendre la tête avec la mise en page ou pondre des rapports à la chaine, plutot que LO ou abiword, c’est LaTeX qui s’impose !
Un petit coup de lyx ou de pdflatex mon rapport.tex et le tour est joué, pour un résultat sans commune mesure avec ce que peut offrir LO !
Comptez 1 a 2 semaine (ce qui est peu si on pense au temps consacré aux autres traitements de texte) pour matriser tout bien et vous rechignerez à retourner en WYSIWYG !

@lulu

Je n’ai pas 1 à 2 semaines à consacrer à LaTeX et je dois vous dire que cela ne me tente pas particulièrement. J’ai aujourd’hui 49 ans et l’usage de Word, WordStar, WordPerfect ou encore Amipro, de PageMaker, Quark Express, InDesign m’a quelque peu « sculpté ».

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


*