Images gratuites libres de droit

L’utilisation d’images libres de droit reste la meilleure manière de respecter le droit d’auteur.

Creative Commons

L’outil de recherche proposé par Creative Commons est une sorte de métamoteur. Il renvoie vers Europeana, Flickr, Fotopedia, Google Images, Open Clip Art Library,Wikimedia Commons, notamment.

La recherche d'images libres de droit sur Creative Commons

Les images de la NASA

La NASA fournit de magnifiques images aériennes.

Recherche d'images sur le site de la NASA

Everystockphoto.com

La recherche avancée (Advanced Search) vous permet de choisir le type de licences (Licenses). Everystockphoto ajoute à Flickr et Wikimedia/Wikipedia Flickr d’autres sites tels que freerangestock, imageafter, morgueFile, Photl, photoXpress, RGBStock, stock.xchng.

Recherche d'images libres de droit sur Everystockphoto

Public-domain-photos.com

Le fonds d’images Public-domain-photos.com est très centré sur les Etats-Unis.

Recherche d'images sur Public-domain-photos.com

Photoree

Le fonds d’images ne semble pas de très grosse amplitude.

Recherche sur Photoree

Autres sites : sur Surfandbiz

Dsfc Dsfc

Images gratuites libres de droit
3 votes, 3.67 avg. rating (77% score)
Tags : , , ,
Commentaires

L’utilisation de la terminologie « libre de droit » me gêne pour parler de contenu sous licence libre.
C’est différents des plateformes où l’on achète une image libre de droit ensuite.
Par définition, utiliser une image sous licence libre implique de respecter sa licence, voire de partager son travail en fonction de la ‘viralité’ de la licence utilisée.

A minima il faut bien souvent citer la source de l’image (par exemple la plus simple des Creative Commons avec l’attribut By-Parternité). Avec une image libre de droit (sous entendu dont on a acheté les droits) on pourra se passer de cette obligation. (à moins de demander l’autorisation à l’auteur d’une oeuvre sous licence libre de ce passer de cette autorisation)

Librement,

@Sylvain

Free… ça veut dire gratuit et libre. C’est toujours le problème.

Ton objection me semble pertinente. Mais il fallait choisir un titre !

@Sylvain c’est faux en droit français la notion de libre de droit vantée par les plate-formes type microstock est tout simplement illégale. En France la mère de toutes les licences pour toute photo dite originale c’est le code de propriété intellectuelle. Il impose notamment de mentionner l’auteur, l’impossibilité de céder tous les droits (notamment le droit moral), surtout par avance etc. L’obligation pour un diffuseur de payer des cotisations à l’Agessa etc.

Rien non plus ne garantie à l’utilisateur final que la diffusion d’une photo sous licence soit légale. Ex classique photographier l’illumination de la tour Eiffel (l’éclairage est déposé), mettre la photo sous CC sans avoir obtenu les autorisations ne rend pas la diffusion et donc l’utilisation de la photo légale. Idem pour la photo de personnes sans avoir d’autorisation écrite.

Par ailleurs les licences de partage dites non commerciale sont une vaste foutaise vu comment combien de sites générant de l’argent via de la pub s’autorisent pourtant à utiliser des photos sous de telles licences.
http://www.bortzmeyer.org/non-commercial.html

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


*