Des adresses jetables contre le spam !

Selon le MessageLabs Intelligence de Symantec, le niveau de spam reste inchangé et représenterait près de 90% des messages ! Le plus intéressant dans ce rapport est que l’origine des spams proviendrait, pour une très grande partie, des « botnets » installés à l’insu des utilisateurs sur leur station de travail.

Au sein d’un système informatique sécurisé comme peuvent l’avoir la plupart des entreprises, l’origine du spam tient souvent aux informations fournies à la lecture des messages par les différents clients de messagerie. Sans pare-feu logiciel installé sur la station de travail capable de bloquer la sortie du port 80 et 443 pour le client de messagerie, le spammeur reçoit, au travers d’un lien sous forme d’une image ou d’un pixel transparent, la « preuve » de l’existence de l’adresse des destinataires que le spammeur pourra céder ! Quant aux mails d’absence automatiques, tâchez de les limiter à la liste des membres de vos carnets d’adresses.

Il y a une 3e composante dans l’origine du spam : ce sont les sites sur lesquels vous devez vous enregistrer et laisser vos coordonnées. Elles sont ensuite cédées à des tiers. Le mieux est alors d’utiliser un service d’adresse mail jetable et/ou temporaire.

Avec redirection

Vous disposez de services en ligne gratuits qui vous proposent de rediriger vos mails temporairement vers une boîte existante à partir d’une adresse générée à la volée. Citons par exemple :

Sans redirection

L’inconvénient de ces services est que vous leur fournissez une adresse mail réelle. Les exploitants de ces services « gratuits » peuvent donc la céder à leur tour et générer du spam. D’autres services pallient cet inconvénient :

Évitez alors d’utiliser des identifiants trop génériques ! D’autres internautes pourraient alors être amenés à consulter le contenu de vos mails. Une fois lus, pensez aussitôt à les effacer.

NB Ce billet a été initialement publié le 16 juillet 2010 et modifié le 20 juillet 2012.

Dsfc Dsfc

Des adresses jetables contre le spam !
5 votes, 5.00 avg. rating (98% score)
Tags : , , , , , , ,
Commentaires

Salut,

Le gros problème des mail « jetable », c’est que les développeur sérieux les bloque ou les rendent difficile à utiliser justement pour contrer le spam.

De mon coté, pour mon usage perso, j’ai trouver une solution « presque » idéal.
Un ndd et création de mail à la volé pour chaque inscription.
Exemple ici avec le mail : dsfc.net@mon-ndd.tld

Le domaine mail n’est pas « jetable », il est donc rarement rejeté et il m’est très facile de savoir qui va ensuite spammer sur mon mail…

[...] Claws-Mail, Evolution ou Kmail. En amont, n’hésitez pas à recourir aux services d’adresses jetables. suivant [...]

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


*