dnsmasq, un cache dns performant !

J’ai troqué mon serveur dns Posadis – peu performant à mes yeux – pour le cache dns Dnsmasq.

Installation de dnsmasq sur CentOS

yum -y install dnsmasq
chkconfig --level 35 dnsmasq on
service dnsmasq start

Configuration

Mon serveur Web est devenu une Ferrari ?Editez le fichier /etc/dnsmasq.conf.

Je limite dnsmasq au cache dns sur l’interface de loopback de mon serveur. Je bloque accessoirement le dhcp.

interface=lo
listen-address=127.0.0.1 ::1
no-dhcp-interface=lo eth0 eth1

J’ajoute l’adresse de Loopback au niveau de la 1ère ligne du fichier /etc/resolv.conf.

search dedibox.fr
nameserver 127.0.0.1
nameserver 88.191.254.60
nameserver 88.191.254.70

Résultats des courses…

Ils sont tout bonnement spectaculaires. La 1ère requête effectuée avec la commande dig sur le domaine laredoute.fr a mis 223 ms. Lors de la 2e exécution, elle a mis 1 ms.

Dsfc Dsfc

dnsmasq, un cache dns performant !
5 votes, 3.60 avg. rating (74% score)
Tags : , , , , , , , ,
Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


*