Steve Jobs et Apple, de grands illusionnistes de la post-modernité !

Dans 200 ans, les hommes continueront de lire Platon, d'admirer les tableaux de Manet. Ils ne se souviendront sans doute pas des objets de Steve Jobs. Dans 20 ans, nous continuerons à utiliser le presse-purée et la cocotte-minute. L'iphone ne sera qu'un très lointain souvenir, figurant dans les expositions du Grand ou du Petit Palais. J'entendais, hier, Philippe Starck évoquer la mémoire de Steve Jobs. Selon notre pataphysicien de l'hypermodernité, la force du co-fondateur d'Apple était de nous vendre un "univers mental". Or, qu'est-ce qu'un Macintosh ou un iMac, au juste ? Un simple ordinateur entre 20 et 40% plus cher qu'un autre ! La force du marketing est de nous faire croire que les objets que nous possédons nous déterminent, nous qualifient aux yeux des autres, qu'ils nous rendent différents alors qu'ils nous banalisent. J'ai toujours eu du mal à dissocier la personnalité de Steve Jobs de la manière dont étaient fabriqués les objets de la marque Apple, produits en masse par des "esclaves" chinois ! Souvenez-vous des photos de Lu Guang. Nous avons les morts que nous méritons. En pleine réécriture d'un nouveau testament, Steve Jobs nous disait : "Ayez faims, soyez fous". Steve Jobs était un homme de notre temps ! Il n'était qu'un apôtre béat de plus de l'hyper-consumérisme qui ravage notre humanité. La Chine selon Lu Guang Crédit photos : Lu Guang / Source : Voie Militante

Dsfc Dsfc

Steve Jobs et Apple, de grands illusionnistes de la post-modernité !
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)
Tags : , , , , , , , , ,
Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


*