septembre 2011

Google Plus et Facebook, la chienlit au coeur de l’Internet !

Par       28 septembre 2011  - Catégorie(s): Navigateurs  Navigateurs

Je me demandais, il y a quelque temps, à quoi pouvait servir Google Plus. Eh bien, ça y est : j'ai enfin trouvé la réponse ! Les petits boutons signés Google qui trustent les sites et blogs de l'internet servent tout simplement à collecter les données liées à l'activité des internautes.

Le mécanisme est simple. La présence des boutons liés à l'exécution d'un script génère un cookie sur votre ordinateur, associé au domaine Google. Présent tout au long de votre session, à chaque fois que vous allez sur un autre site avec boutons, les données sont automatiquement croisées, même lorsque vous n'êtes plus connecté aux services de l'éditeur. C'est aussi ce que fait Facebook !

Pour visualiser cette collecte de données, je vous conseille sous Firefox d'installer l'extension Collusion. Elle vous permettra, je l'espère, de mieux comprendre le mécanisme !

Se prémunir contre la collecte des données

Google , Facebook le nouveau visage de votre grand frère !Le fait de nettoyer vos cookies à chaque fois que vous fermez votre navigateur n'y suffit plus. Il faut disposer d'outils un peu plus "puissants".

Sous Firefox, je vous recommande, en premier lieu, de décocher le "safebrowsing" qui utilise les serveurs anti-malware et anti-hameçonnage de Google. Chacune de vos requêtes est consignée sur les serveurs de l'éditeur. Dans Outils -> Options sous Windows ou Edition -> Préférences sous Linux, allez dans l'onglet Sécurité et décochez Bloquer les sites signalés comme étant... La navigation est moins sûre. Mais de nombreux antivirus vous protège beaucoup mieux contre ce type de risque !

Vous pouvez installer sur votre machine le logiciel Privoxy. Il est disponible sous Linux et sous Windows ! Ce logiciel permet de surfer anonymement sur un réseau d'ordinateurs, dont certains peuvent être soumis au Patriot Act . L'inconvénient est qu'il ralentit votre navigation et que des données confidentielles pourraient être collectées si vous accédez à des sites non sécurisés. Par défaut, il écoute sur le port 8118. Sous Firefox, vous devez donc configurer votre navigateur pour qu'il utilise un "proxy" local :  Outils -> Options sous Windows ou Edition -> Préférences sous Linux, Avancé -> Réseau ->Paramètres. L'installation de l'extension QuickProxy sous Firefox vous permettra d'activer ou de désactiver votre proxy au gré de votre navigation.

Le plus simple, tout de même, est de bloquer ce mécanisme de collecte de données, en amont. Avec l'installation de  Ghostery, disponible  sur tous les navigateurs, vous bénéficierez d'une "bonne" protection contre le mécanisme de collecte de données à partir des sites que vous visitez ! Vous pouvez aussi lui adjoindre un "CookieKiller" qui nettoiera à votre demande tous les cookies stockés sur votre machine.

Facebook, Google ne sont pas les seuls à collecter des données à l’insu de votre plein gré. Les lecteurs Flash d'Adobe et Silverlight de Microsoft, à chacune des vidéos que vous regardez, collectent des données personnelles à partir de ces gentils petits cookies. Sous Firefox, vous pouvez automatiquement les nettoyer avec BetterPrivacy.

Google, Facebook, Adobe et Microsoft sont des entreprises américaines. Elles sont donc soumises au Patriot Act. Tenez en bien compte dans l'ensemble de vos activités !

 Dsfc


Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

SQL Server : la stratégie gagnante de Microsoft

Par       17 septembre 2011  - Catégorie(s): Base de données  Base de données

Alors que les entreprises font le choix du stockage de leurs données dans les logiciels Open Source avec MySQL et PostGRESql sous l'impact de la croissance de l'Internet et du Cloud, Microsoft semble tirer habilement son épingle du jeu dans ce segment de marché.

Le moteur ne fait plus la valeur !

SQL Server : la stratégie gagnante de MicrosoftCe qui amenait  hier à choisir Oracle ou IBM plutôt que Microsoft, c'était avant tout la fiabilité de leurs moteurs respectifs pour les applications critiques et la recherche de la performance sous la contrainte de fortes volumétries. Compte tenu des solutions mises en œuvre en termes de tolérance de pannes et du saut qualitatif des moteurs de base de données, la valeur d'un moteur semble aujourd'hui se faire, à titre principal, sur les usages que nous en avons. Tout d'abord, le choix d'un moteur se fait, aujourd'hui, sur la qualité des outils pour l'administrer au quotidien. De ce point de vue, Oracle n'aura pas réussi à fournir des logiciels de la simplicité et de la qualité de ceux proposés par Microsoft. Pour administrer une base Oracle, il faut utiliser pas moins de quatre logiciels différents : Ajoutez à cela l'utilisation, par de très nombreuses entreprises, de Toad DBA Suite for Oracle et vous pouvez avoir une idée de la complexité qu'il y a à administrer les bases de données Oracle ! Pour administrer SQL Server 2008, tout se fait à partir d'un seul logiciel : SQL Server Management Studio ! Mais la force de Microsoft SQL Server 2008 réside aussi et avant tout dans le coût, la simplicité et la qualité de ses solutions de Business Intelligence. Avec une licence SQL Server, l'utilisateur peut accéder aux rapports générés par SQL Server Report Services. A partir d'Excel  2010, il peut aussi facilement se connecter aux cubes générés à partir de SQL Server Analysis Services. Les licences pour utiliser les logiciels concurrents d'IBM et de SAP, Cognos et Business Objects, coûtent plus de 1000 euros par utilisateur ! Si Microsoft continue de progresser fortement dans le segment des moteurs de base de données, c'est avant tout parce qu'il propose une solution intégrée, simple et peu onéreuse en matière d'informatique décisionnelle par rapport à ses concurrents directs.

Alternatives Open Source

Si le monde de l'Open Source propose de nombreuses solutions alternatives aux outils commerciaux en matière de moteurs de bases de données, l'offre est beaucoup plus restreinte sur la Business Intelligence. Elle manque  encore d'intégration.

 Dsfc


Tags: , , , , , , , , , , , ,

Les blogs techniques que je lis

Par       2 septembre 2011  - Catégorie(s): News  News

Dans le domaine de l’informatique et de l’internet, je vous conseille les lectures de quelques blogs qui, je l’espère, attireront votre attention. En tout cas, ils le méritent très largement. Citons notamment : Référencement, Design & Cie, l’admin sous GNU / Linux, le blog de Nicolargo, SEOMIX, Mathieu Denel. Bravo à tous pour ce que vous faites !

NB Et vous, chers confrères blogueurs, quels sont les vôtres ?


Tags: , , , ,

Près de 157000 visites en 1 an

Par       1 septembre 2011  - Catégorie(s): Information  Information

De septembre 2010 à août 2011, ce sont au total 156872 visites que nous avons comptabilisés grâce au logiciel Awstats. L’autre site que nous hébergeons sur ce serveur réalise près de 463000 visites sur la même période.


Tags: , , , ,