décembre 2008

Agrégateur Rss : Newsfox parfait… ou presque !

Par       31 décembre 2008  - Catégorie(s): Firefox  Firefox

L’une des raisons qui m’amène à utiliser Windows en machine virtuelle reste avant tout l’impérieuse nécessité de tester toutes les solutions en terme d’interopérabilité entre Windows et Linux.

Mais il y avait deux autres raisons plus personnelles : j’ai encore de nombreuses applications développées sous Access (nul n’est parfait); j’utilisais par ailleurs l’excellent agrégateur Rss, RssBandit.


Tags: , , , , , , , , , ,

Des articles de grande qualité sur Php

Par       28 décembre 2008  - Catégorie(s): Php  Php

Sur cette page, vous trouverez toute une série d’articles d’une très grande qualité sur le Php qui ont fait l’objet d’une parution dans Phpsolutions.

Je retiens tout particulièrement l’article De Raphaël Rougeron sur les nouveautés de Php 5.3 et notamment une brillante illustration de l’emploi des namespaces.


Tags: ,

Quand LMI relaie la partialité !

Par       28 décembre 2008  - Catégorie(s): Sécurité  Sécurité

Sans aucune forme de discernement, LMI se fait, une fois de plus, le porte-flingues des anti-libristes. Jugez-en par vous-mêmes.

Sur le portail de la revue, Vincent Delfau, « journaliste », reprend à son compte l’étude de Bit9 sur les produits qualifiés de moins sûrs pour les entreprises sans qu’on est au passage la moindre information sur les modalités de ce classement. Les « bafouillis » de l’article ne nous sont d’aucun secours. On n’y comprend rien.


Tags: , ,

Transmute importe et exporte vos marque-pages !

Par       27 décembre 2008  - Catégorie(s): Navigateurs  Navigateurs

Appelés Bookmarks ou favoris ou marque-pages, Transmute saura les convertir d'un format à l'autre lorsque vous passerez d'un navigateur à un autre. Seul hic : le produit s'exécute sous Windows et exige un Framework .Net 2.0 ou supérieur.

 Dsfc


Tags: , ,

Vlc ne marche plus en mode root sous Fedora 10 !

Par       27 décembre 2008  - Catégorie(s): Fedora  Fedora

Vlc en passe de rejoindre le clan des ayatollahs du libre ? J'ai toujours eu l'habitude de travailler sous Linux en mode root. Le fait de vouloir m'imposer un autre de mode de fonctionnement est irrespectueux de mes choix, de ma liberté. Au bout de près de 10 ans de pratique de Linux, je suis responsable de mes actes. Je ne suis ni sous tutelle, ni sous curatelle !!! Sous Fedora 10, le paquet fourni ne permet plus de travailler avec Vlc en mode root. Je ne vais pas passer mon temps à chercher une bidouille qui me permettra de contourner l'obstacle. Je ne vais pas non plus me casser la tête à recompiler avec le commutateur ad hoc. Eh bien qu'à cela ne tienne ! Je viens d'installer mplayer, smplayer et kplayer. Tant pis pour Vlc et les ayatollahs du paquet sous Fedora 10 qui ont décidé de ce qui étaient bien et mal pour les autres ! Cette vision des choses est contraire à tous mes principes et à ce sentiment de liberté que nous ressentons lorsque nous travaillons sur Linux. Libres à eux de se tirer une balle dans le pied !!! Crédit photo : VidéoLan

 Dsfc


Tags: ,

Nettoyer toutes les versions de Framework .Net

Par       27 décembre 2008  - Catégorie(s): Windows  Windows

Voici un outil très pratique qui vous permet de nettoyer toutes les versions du Framework .Net présentes sur votre poste, de la version 1.0 à la version 3.5 : Dotnetfx Cleanup Tool. Son concepteur, Aaron Stebner, trouve des solutions aux problèmes consécutifs à la mise en oeuvre des solutions Microsoft. Voilà une entreprise qui ne connaît pas la crise !

 Dsfc


Tags:

Elle veille !

Par       20 décembre 2008  - Catégorie(s): Veille  Veille

Cette semaine, j'ai fait une rencontre du 3ième type. Une personne, ingénieur de formation de son état, qui n'a peur de rien - et surtout pas du ridicule - s'est mise à distribuer 5 photocopies d'articles du Journal du Net, assurant aux stagiaires - salariés d'entreprise qu'elle est censée encadrer - qu'elle faisait aussi de la veille technologique.

Tout ce papier gâché pour rien... quel dommage ! Et puis, que de mal pour rien. Il vaut mieux parfois ne pas hésiter à ne rien faire. C'est moins dangereux.

 Dsfc


Tags:

Quelle distribution Linux choisir pour le poste de travail ?

Par       20 décembre 2008  - Catégorie(s): Linux  Linux

A l'heure où les tensions économiques se font sentir, à l'heure où Vista peine à séduire les entreprises, il serait temps, grand temps de se tourner vers Linux. Compte tenu de la logithèque présente, des drivers disponibles, il n'y a aucune raison valable à ne pas vouloir migrer en dehors de mécanismes de résistance au changement et surcoûts liés à l'insuffisance des compétences des informaticiens.

Fedora Il s'agit de la Red Hat "communautaire". Très instable jusqu'à la version 7, le plugin yum-priorities l'a rendue parfaitement stable. Très universelle, c'est une des toutes meilleures.
Kubuntu Ubuntu Un conseil en cas de migration : préférez Kubuntu et donc l'interface Kde à Ubuntu et son interface Gnome. Vos utilisateurs en seront d'autant moins décontenancés. Très friendly user. Seul petit bémol : les mises à jour quotidiennes lui sont fortement préjudiciables, surtout lorsque vous activez les dépôts rétro-portés. A ne jamais faire en entreprise !!!C'est une des distributions à conseiller pour le poste de travail.
Mandriva La version 2009 Free Edition est distribuée sur un noyau 2.6.27 en rc8. Après mise à jour, le noyau passe en version stable. La communauté Mandriva est très active.La version commerciale PowerPack de la Mandriva est préférable, en tous points, à la version communautaire. A 80 euros, elle vous offre la garantie d'une très bonne stabilité. Ce n'est toujours pas le cas de la version communautaire. Donc... prudence !
OpenSuse Le virage opéré par Novell en direction de l'Open Source est une vraie réussite. Cette version est tout particulièrement adaptée aux matériels récents et aux ordinateurs portables. Seuls petits reproches : la lenteur de l'installation et une communauté un peu moins réactive. La version commerciale, Suse, supporte tous les logiciels commerciaux. De surcroît, elle est bien moins chère que la Red Hat dont la réputation semble parfois quelque peu surfaite.
Linux est une excellente alternative à la mise en place, dans les entreprises, des platines Wyse, Axel, HP ThinClient ou encore des Jack Pc. L'avantage de disposer d'un système d'exploitation et d'une logithèque sur le poste client s'inscrit dans le cadre d'une plus grande tolérance de pannes. Les inconvénients restent multiples : une plus forte consommation électrique et un TCO plus élevé du fait des "bidouilles" incessantes des utilisateurs.

 Dsfc


Tags: , , ,

Native Client : Google veut s’affranchir du système d’exploitation ?

Par       14 décembre 2008  - Catégorie(s): Zoom Technique  Zoom Technique

Google Native Client : des applications natives dans votre navigateur web !Présenté à tort comme un autre Flash, Silverlight ou autre JavaFX, Native Client - un projet signé Google - est bien plus que cela.

Les limites du Javascript

Malgré les améliorations des moteurs Javascript rattachés aux navigateurs, ceux-ci n'exploitent que très partiellement la puissance des processeurs. Or, pour pouvoir pousser sa solution professionnelle d'une bureautique en mode 3/3, Google ne peut pas se satisfaire de la lenteur relative des navigateurs. L'adjonction d'un plugin à Firefox permettant le mode offline ne résout pas la difficulté.

My Web is rich. My Browser is poor.

Les clients riches tels que Flash peuvent, en partie  seulement, pallier ce déficit de puissance sans recourir à des lignes de code supplémentaires. Par ailleurs, sous l'effet de l'augmentation des débits, les pages chargent de plus en plus d'éléments visuels. Le temps de traitement en est alors considérablement alourdi, nous faisant parfois regretter le temps des modems RTC à 56 Kbits. Avec Native Client, l'objectif de Google est bel et bien de permettre l'exécution de code natif écrit en C/C++ à l'intérieur du navigateur. A mi-chemin entre compilation, framework et virtualisation d'applications, l'exécution du code s'affranchit de la plate-forme matérielle ainsi que du système d'exploitation au travers du plugin Native Client. Il est parfaitement envisageable que, dans un 2ième temps, la compilation du code source se fasse à la volée, même si l'opération risque, selon l'amplitude du projet, de prendre un temps considérable. Le choix du fonctionnement en mode plugin - très proche d'un ActiveX - permet toutefois le téléchargement du code compilé. C'est évidemment cette solution qui devrait être retenue.

Et la sécurité !

Le reproche qui est fait à la technologie ActiveX de Microsoft est d'être un vecteur de propagation des malware du fait qu'elle n'est pas isolée du système d'exploitation. Sous Internet Explorer, en mode administrateur, la protection par antivirus est bien souvent illusoire. Avec Native Client, nous sommes en train d'assister à un véritable renversement de l'histoire. Passé en mode Open Source, l'éditeur compte sur la communauté des développeurs pour résoudre ces menus problèmes.

Le syndrome du Titanic ?

Il faut que Google soit aujourd'hui bien sûr de lui-même pour tenter de défier les règles en matière de sécurité. Avec plus de 90% de parts de marché en terme de recherche sur Internet, Google cherche à pousser son avantage loin, très loin, trop loin peut-être. Pour l'heure, Native Client est incompatible avec Internet Explorer. Tout un symbole à l'image de ce projet pharaonique ! Crédit photo : Silicon.fr
Sources

 Dsfc


Tags: , , , ,

Linux Live on Usb

Par       10 décembre 2008  - Catégorie(s): News  News

[caption id="" align="alignright" width="128" caption="Slax"]Slax[/caption] Voici les liens à partir desquels vous pourrez télécharger les distributions Linux disponibles et bootables sur Usb :

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter deux sites consacrés à cette question : Pendrivelinux.com et Linux-usb.net.

 Dsfc


Tags: ,